Communaute
14:07 31 juillet 2019

Lancement du jeu vidéo Crashing Racing – Deux Québécois au cœur de la mise à jour

Lancement du jeu vidéo Crashing Racing – Deux Québécois au cœur de la mise à jour
Quelques joueurs ont eu le privilège d’essayer Crashing Racing deux jours avant le lancement officiel. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

TECHNOLOGIE. Deux résidents de Québec, Jason Godbout, de Lac-Beauport, et Thomas Wilson, de Boischatel, ont travaillé sur la mise à niveau du jeu vidéo Crashing Racing dont la popularité s’est maintenue depuis sa mise sur le marché en 1999. Autrefois réservé aux utilisateurs des consoles PlayStation, ce jeu cible maintenant les propriétaires de consoles Nintendo Switch et Xbox One.

Jason Godbout et Thomas Wilson ont collaboré de très près à la mise à jour du populaire jeu Crashing Racing. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Le récent lancement mondial de Crash Team Racing Nitro-Fueled au KCR Karting Château-Richer a été un événement festif pour Jason Godbout et Thomas Wilson. «Je jouais énormément à Crashing Racing il y a 20 ans et déjà, il s’inscrivait dans la lignée de certains jeux remasteurisés. Lorsqu’on a eu cette opportunité-là, j’étais comme un enfant», commente Thomas Wilson, directeur créatif et co-directeur de studio Beenox de Québec.

«Notre travail était de prendre ce qui fonctionnait vraiment bien dans ce jeu il y a 20 ans, mais avec la technologie d’aujourd’hui afin de le rendre beaucoup plus beau et beaucoup plus riche.»
-Jason Godbout

Il précise que son mandant a été de s’assurer de recréer fidèlement l’expérience de jeu d’antan. «On savait que nous devions faire beaucoup plus que ça et ajouter du contenu qui n’était pas à l’origine. Cela était nécessaire pour le faire évoluer 20 ans plus tard.»

Jason Godbout note que la mise à niveau a été relativement facile compte tenu des ouvertures du marché aujourd’hui. «Ce qui a été le plus difficile était de prouver que Crashing Racing était toujours aussi plaisant. Le vrai défi que nous avions était d’être fidèle au jeu d’origine afin que les joueurs d’antan puissent s’y reconnaître aujourd’hui.»

Conception

Les trophées remis à la suite des courses multi-joueurs organisées mensuellement. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Toute la conception graphique a été réalisée par la compagnie Beenox installée sur le boulevard Charest. «J’ai commencé à travailler dans ce milieu en 1999. À Québec, il y a du talent comme ça ne se peut pas. Les étudiants dans ce domaine peuvent aspirer un jour à y travailler de manière professionnelle», rappelle Thomas Wilson.

Il ajoute que Beenox a également collaboré aux jeux Spiderman, Call of Duty, Skylanders et dernièrement Crashing Racing. «Mon rôle est de travailler avec tous les intervenants de l’équipe pour définir la vision du projet et m’assurer que le jeu sera à la fois beau et que les gens vont avoir bien du plaisir.»

Pour sa part, Jason Godbout indique que la nouvelle version a permis quelques nouveautés. «On a gardé tous les raccourcis et les niveaux de jeu originaux et nous avons ajouté de nouvelles pistes. On vise les anciens joueurs, tous les jeunes adultes et leurs enfants.» Chaque mois, des courses de type grand prix sont proposées. «On profite de l’occasion pour ajouter de nouvelles pistes, de l’animation et de la profondeur au jeu et des détails.»

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *