Actualités
12:39 12 juillet 2019

Investissement majeur au Parc de la Chute-Montmorency

Investissement majeur au Parc de la Chute-Montmorency
Le Manoir Montmorency a été l’ancienne résidence du gouverneur général du Canada. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

TOURISME. Le gouvernement provincial a mis le paquet pour l’amélioration du Parc de la Chute-Montmorency alors qu’un investissement de 33,6M$ est prévu pour la mise en valeur patrimoniale et la consolidation de la capacité d’accueil.

«Cet investissement permettra d’offrir un site de renommée mondiale pour les générations futures. C’est une autre preuve de l’engagement de notre gouvernement dans le but d’assurer l’avenir de tous nos parcs et nos réserves naturelles», déclare le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour.

La vice-première ministre, Geneviève Guilbault, préférait parler de l’importance d’améliorer les installations à un haut standard. «Il est primordial d’adapter les installations afin de maintenir la qualité de ce site enchanteur qui est un atout majeur pour l’industrie touristique de la Capitale-Nationale.»

Plusieurs aménagements

La phase deux du plan de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) comprend plusieurs différents aménagements dont l’Expérience chute annoncée l’année dernière. Voici un résumé des travaux d’amélioration.

Parc des vestiges et zones ludiques : Une aire de repos et des stations de jeux pour les enfants viendront mettre en lumière les vestiges du passé industriel de l’endroit.

Jardins anglais : Un vaste jardin inspiré des jardins anglais de l’époque victorienne et à travers lequel les visiteurs pourront déambuler sera aménagé et viendra recréer l’ambiance qui animait le site.

Réaménagement à l’intérieur du Manoir Montmorency : Une reconfiguration des aires communes créera plus d’espace pour la boutique, le service de restauration, les bureaux administratifs et l’ajout d’installations sanitaires.

Sentiers et aménagements : Certains parcours piétonniers au haut de la chute seront restaurés et bonifiés avec l’ajout de tables de pique-nique et de modules de jeux.

Agrandissement de la gare aval : Des travaux seront effectués pour agrandir les aires communes, la boutique et l’espace de restauration de ce qui constitue la porte d’entrée au pied de la chute. De nouvelles installations sanitaires seront aussi ajoutées.

Reconfiguration et agrandissement des stationnements : L’ajout de cases dans les stationnements du haut et du pied de la chute ainsi qu’un réaménagement des voies de circulation permettront d’améliorer la fluidité et l’accès au site.

Bâtiment de services techniques : Un bâtiment doit être construit pour le soutien aux opérations d’entretien et de maintien des actifs du Parc. Il servira à des fins d’entreposage de la machinerie et d’espace de travail pour les employés. On parle notamment des services d’horticulture, d’entretien des espaces verts, d’entretien ménager et d’entretien des infrastructures (téléphérique, Manoir, gare, maison Wolfe).

À travers l’Expérience chute, qui permettra de ressentir la puissance de la chute de 83 mètres, notamment grâce à une passerelle semi-submersible, et la mise en valeur du patrimoine historique et culturel du Parc de la Chute-Montmorency, le gouvernement du Québec reconnaît le caractère unique du site et prend les moyens d’en assurer la pérennité et la prospérité.

La phase deux du réaménagement global prévoit un investissement de 33,6M$, 346 emplois directs, indirects et induits, 33,3M en produit intérieur brut et 6M en revenus fiscaux et parafiscaux.

Il y a près de 970 000 visiteurs par année au Parc de la Chute-Montmorency ce qui en fait la deuxième attraction touristique en importance de la région. (Photo Métro Média – Jean Carrier)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *