Près de chez vous
17:38 30 août 2013 | mise à jour le: 30 août 2013 à 17:38 Temps de lecture: 2 minutes

Graduation pour une centaine de nouveaux réservistes navals

C’est au quai 21 du Port de Québec, avec le fleuve Saint-Laurent en arrière-plan, que le Commodore David Craig, commandant de la Réserve navale du Canada, a présidé, ce matin, une cérémonie de graduation où plus de 100 nouvelles recrues ont obtenu leur qualification militaire de base navale.

La Marine royale canadienne a entraîné, cette année, 207 recrues à la Base militaire de Valcartier et c’est avec fierté et professionnalisme qu’elles ont défilé devant cet invité d’honneur, en présence de plusieurs parents et amis.

«Vous commencez votre carrière dans une période très intéressante pour notre Marine royale canadienne. Nous sommes dans une phase de reconstruction de la nouvelle flotte navale canadienne. Comme réserviste naval, vous recevrez la formation et l’occasion d’être un membre d’équipage d’un navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique, d’un navire de soutien interarmées et d’un navire de combat de surface, en fonction du temps alloué par votre carrière civile», a souligné le Commodore David Craig.

Un entraînement intensif de 67 jours

Lors de la cérémonie, les membres les plus méritants ont obtenu des prix dans chacune des deux divisions. Les matelots de 3e classe Mateo Castano-Ospina et Dallas La Porta ont reçu le prix du meilleur candidat, les matelots de 3e classe Kyle Reyes et Zak Hunter celui de l’étudiant s’étant le plus amélioré et les matelots de 3e classe Heather McMillan et Kyle Uhlig celui de l’étudiant ayant obtenu le meilleur résultat au tir.

La qualification militaire de base navale a pour objectif de former des membres du rang pour la Marine royale canadienne en mesure de fonctionner efficacement à titre de membres d’une équipe dans les opérations de base des Forces armées canadiennes. Il s’agit d’un cours de 67 jours d’entraînement intensif qui inclut 19 jours de préparation dans les 24 divisions de la Réserve navale dispersées à travers le Canada.

Le Jacques-Cartier, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *