Culture
10:45 11 septembre 2020 | mise à jour le: 11 septembre 2020 à 10:45 temps de lecture: 3 minutes

Premier rendez-vous: un roman pour ado écrit à quatre mains:

Premier rendez-vous: un roman pour ado écrit à quatre mains:
Photo: (Photo gracieuseté)

LITTÉRATURE. Alexandra Larochelle et Louis Patalano viennent de publier le premier tome d’une série pour adolescents. Premier rendez-vous: Le pire meilleur ami évoque les premières amours adolescentes, les déceptions, l’amitié et le passage vers le monde des adultes.

Louis Patalano, qui vit dans le quartier Saint-Roch, est un scénariste qui a entre autres porté à l’écran la série pour enfants L’Agent Jean, avec sa complice Alexandra Larochelle, qui réside à Stoneham. Il y a quatre ans, il a engagé l’auteure au sein de son entreprise pour ses projets en rédaction créative. Depuis, ils ont formé leur propre entreprise, DragonBox Conception. «On s’est dit que ce serait le fun d’écrire ensemble un jour et les Éditions Michel Quintin nous ont passé une commande pour écrire un livre pour adolescents», explique Alexandra. La jeune écrivaine, qui avait déjà vendu plus de 100 000 copies de son premier livre à 14 ans n’en est pas à ses premières armes en littérature jeunesse, mais pour une première fois, l’un de ses romans s’adresse aux adolescents et est écrit à quatre mains. «On se remet directement dans notre propre peau d’adolescents», explique Louis Patalano. «Et même s’il n’y a pas de véritables faits vécus, on s’est inspiré de nos souvenirs», renchérit Alexandra.

Quatre mains, un seul ordinateur

«On a été ensemble tout le long du processus et on utilise le même ordi (pas en temps de Covid). Nos bureaux sont côte à côte», mentionnent les auteurs. Ils travaillent si bien ensemble que le 3e tome de la série de Théo et Azalée est presque terminé. «Pour moi c’est comme une récréation quand on se lance dans la rédaction d’un nouveau tome», confie Louis. «On a tellement de fous rires, c’est vraiment trippant», indique quant à elle Alexandra Larochelle.

Ce dont ils sont le plus fiers dans ce premier tome? Avoir montré l’homosexualité de Théo de manière positive. «On ne voulait pas qu’il se fasse intimider, par exemple. Tout le monde l’accueille à bars ouverts, y compris son équipe de football, alors que parfois dans les sports, c’est plus stéréotypé», explique M. Patalano.

Synopsis

Théo et Azalée sont les meilleurs amis du monde. Mais elle est dévastée d’apprendre qu’il ne pourra finalement pas l’accompagner à la danse du solstice d’été car il s’est fait un chum. Comment son best peut-il revenir sur sa promesse de l’accompagner à l’événement le plus cool-mégagénial de troisième secondaire ? Il sait pourtant que cette soirée, elle l’attend depuis qu’elle est née! Pour se faire pardonner, Théo a un plan. Il doit trouver un chum à Azalée, et vite.

Si le livre s’adresse supposément aux 13 ans et plus, la taille des caractères, l’espacement du texte, l’écriture en texto à l’occasion et l’intrigue plairont assurément aux préadolescents à partir de 9 ou 10 ans.

Le roman Premier rendez-vous: Le pire meilleur ami vient de paraître aux Éditions Michel Quintin.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *