Communaute
20:51 12 juillet 2009 | mise à jour le: 12 juillet 2009 à 20:51 temps de lecture: 3 minutes

Atelier LC2, griffe du mobilier contemporain québécois

Vitrine consacrée aux créations québécoises dans les domaines du meuble et de la décoration intérieure, Interversion lance Atelier LC2, une marque de mobilier contemporain haut de gamme.

C’est lors du récent 20e anniversaire d’Interversion, qu’a germé dans l’esprit de ses dirigeants l’idée d’inaugurer une nouvelle marque de mobilier, qui soit audacieuse et très actuelle. Une marque qui s’adresserait aux besoins des urbains.

Ces produits griffés sont disponibles depuis le printemps en édition limitée dans plusieurs points de vente au Québec, en Ontario et aux États-Unis. Ils portent la signature de designers talentueux et reflètent les standards de fabrication élevés des maîtres ébénistes d’ici.

Pureté et d’innovation

Confectionnées en bois massif ou à partir de placages raffinés, les créations d’Atelier LC2 se démarquent par un style innovateur, épuré et élégant. Conçues pour toute la maison, les neuf collections épousent les préoccupations du design tout en révélant la sensibilité de chacun de leurs concepteurs.

Selon Michel Prud’homme, propriétaire et fondateur d’Interversion, «les Québécois sont de plus en plus ouverts au design. Plusieurs réalisent d’ailleurs qu’un beau décor peut se construire une pièce à la fois, à la manière des collectionneurs.»

Collections dans le vent

Parmi les collections offertes, on retrouve Kyoto, une collection pour la salle à manger de Charles Godbout et Luc Plante. Elle se décline en divers articles, dont des tables, des chaises et des tabourets. Épurée et chic, elle est parfaite pour recevoir n’importe quelle sommité à sa table. Pour des repas festifs, les tables de Louis Laprise n’ont pas leur pareil. Laquées et arborant des motifs peints à la main, elles apportent une note artistique aux décors les plus actuels.

Les unités murales règnent désormais en maître dans les salons. Judicieusement disposées, elles captent les regards. Quintessence, de Geoffrey Rollet, allie fonctionnalité et rigueur graphique. Recto, par Sabrina Servot, met l’accent sur le géométrique et les effets de transparence. Gravity, une œuvre de Patrick Messier primée au SIDIM, surprend par son allure aérienne.

Pour parfaire le mobilier de salon, quoi de mieux qu’un sofa, un fauteuil ou une causeuse aux couleurs vives et aux formes séduisantes choisi parmi la collection Cara. Du côté du sanctuaire du sommeil qu’est la chambre à coucher, Sabrina Servot, Charles Godbout, Luc Plante et Geoffrey Rollet proposent leurs collections Zia, Kyoto, Sonoma et Madinina empreintes de calme, de luxe, de finesse et de sobriété. Idéales pour susciter de douces fantaisies ou les meilleurs des rêves.

Pour en savoir davantage : http://www.interversion.com ou http://www.atelierlc2.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *