Communaute
11:29 1 avril 2007 | mise à jour le: 1 avril 2007 à 11:29 Temps de lecture: 4 minutes

Évolution constante en matière de planchers de bois-franc

L’utilisation du bois pour recouvrir les planchers n’est pas une nouveauté en soi. Pourtant, le domaine de cesse d’évoluer afin d’offrir des produits de plus en plus performants, durables et au look sans cesse renouvelé. Les compagnies investissent beaucoup en recherche et développement, souvent pour faire diminuer le volume de bois utilisé, comme c’est le cas du bois d’ingénierie.

Si les bois francs ont longtemps eu la cote dans les chaumières québécoises, des essences provenant d’autres pays ont fait l’apparition dans bon nombre de foyers depuis quelques années. Le Jatoba, le Tumaru, et même les lièges font désormais partie du décor, énumère Gilles Pichette, président de Couvre-Planchers Orléans du secteur Beauport.
«Le liège fait partie de la famille des bois et il est de plus en plus populaire en raison de ses caractéristiques écologiques», explique-t-il. La tendance environnementale pousse en effet bien des consommateurs à opter pour des bois d’ingénierie qui utilisent bien moins de bois et sont tout aussi beaux et résistants. On les retrouve surtout dans les condos, mais aussi dans les sous-sols de résidences privées.
«Les lattes de bois sont plus larges et le système de pose ne contient aucune colle. Les bois d’ingénierie ont en fait l’apparence du bois franc, mais utilise les méthodes des couvre-planchers flottants, ce qui endommage moins la base du plancher».

Meilleur des deux mondes

Chez Planchers à Tout Prix, situé à Wendake, on ne jure que par les planchers Mercier Héritage. Cette ligne de produit de la compagnie Planchers Mercier a réussi à réunir le meilleur entre les planchers huilés et les planchers prévernis. Un tout nouveau procédé de vernissage mat permet ainsi d’allier la résistance du vernis et le look mode de l’huile.

«La méthode est assez simple, explique Alain Sioui, propriétaire du magasin de détail Planchers à Tout Prix. Il suffit de brosser le bois avec de l’acier pour faire ressortir l’âge et les détails du bois. Il existe six couleurs, allant du whisky à la cannelle, et les lattes ont une largeur de 3,25 pouces, ce qui donne un beau cachet rustique à la pièce».

Le choix proposé chez Planchers à Tout Prix ne s’arrête toutefois pas là. Il est ainsi possible de créer 1 260 options différentes grâce au programme Design + développé par Planchers Mercier. Les produits standards de bois franc solide et exotiques se côtoient pour répondre à tous les besoins.

À toute épreuve

Les produits Mirage, fabriqués par Boa-Franc une entreprise beauceronne, sont quant à eux enduits d’une toute nouvelle technologie de vernis appelée Nanolinx. «Il s’agit du fini le plus flexible, le plus transparent et le plus résistant sur le marché», affirme Christian Cloutier, membre de l’équipe de direction de Planchers Bois Francs 2000, et responsable des achats et du marketing.

Plutôt que de se fendiller comme une vitre d’auto lors d’un impact, le vernis bouge de la même manière que le bois. De plus, sa transparence permet de bien mettre en évidence la vraie couleur du bois et de garder son grain apparent. Sa résistance éprouvée est cinq fois plus grande à l’usure que tout autre produit comparable. Facile d’entretien, il n’est pas plus cher que les autres couvre-planchers de bois.

Un nouveau produit s’est aussi ajouté parmi ceux déjà offerts par Mirage: le Lock Mirage. Non fixé, sans colle et sans clou, il s’emboîte selon le procédé Right Lock. Un plancher clic, mais fabriqué à partir de vrai bois. Il est disponible dans les sept magasins Planchers Bois Franc 2000 répartis dans la province.

Produits écolos

Écologie, environnement, rationalisation des ressources: le discours revient constamment. Le détaillant Planchers Lugo propose pour sa part le produit Écolast, plus résistant. Il est disponible dans un lustre de 30 % et de 50 %, afin de mieux répondre aux besoins des clients qui choisissent souvent un fini plus mat.

«Chez Planchers Lugo, on a toujours été conscient de l’environnement et nous encourageons toujours les moyens qui permettent d’utiliser le mieux possible les ressources naturelles, affirme Max Boutin. Les bois d’ingénierie, par exemple, offrent une meilleure stabilité car ils réagissent mieux à l’humidité».

Ce dernier vante également le produit de finition haut de gamme Satin Finish. Le seul produit sur le marché qui utilise deux couches d’oxyde, permettant ainsi une plus grande résistance.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *