Communaute
15:10 22 août 2009 | mise à jour le: 22 août 2009 à 15:10 temps de lecture: 3 minutes

Faire de l’école un lieu agréable à fréquenter au secondaire

Combattre le décrochage scolaire, voilà un des nombreux défis que doivent relever les Commissions scolaires de la région.

CS de la Capitale

«Au niveau secondaire, nous devons nous donner des outils qui permettront de retenir les jeunes et de leur donner le goût de continuer. En ce sens, nous devons offrir de nouveaux parcours de formation et continuer à faire face aux résistances de changement», explique Johanne Paradis, directrice des services éducatifs à la Commission scolaire de la Capitale.

Le territoire géographique couvert par la commission scolaire représente également un défi de taille. «Bon nombre de nos écoles sont situées en milieu défavorisé. De plus, ajoute-t-elle, certaines clientèles immigrantes ont besoin de davantage de services comme, par exemple, des classes d’accueil afin de favoriser leur intégration. À ce sujet, nous nous sommes engagés à soutenir la mise en place de stratégies d’enseignement et d’approches pédagogiques différenciées pour toutes les clientèles.»

Lors de la prochaine rentrée, certaines écoles proposeront des activités spéciales. Par exemple, pour accentuer le lien avec les parents afin de mieux collaborer à la réussite des élèves, l’École Jacques-Cartier/Saint-Denys-Garneau à Sainte-Catherine accueillera les élèves et leurs parents à 15 h 30, le 31 août prochain. En cette occasion, il y aura un pique-nique et conférence d’Égide Royer destinée aux parents, pendant que les élèves feront connaissance avec leur nouvel enseignant. À l’École La Cité, toutes les classes seront dotées d’un tableau interactif avec projecteur, afin de favoriser l’attention et la motivation des élèves. Cette mesure s’inscrit dans le projet d’école orientante.

CS des Premières-Seigneuries

Cette année, l’école secondaire de la Seigneurie donne accès à l’ensemble de ses élèves à deux programmes qui ont démarré l’an dernier. «Il s’agit d’une spécialisation en danse ainsi qu’une concentration kung-fu, explique Josée St-Hilaire, conseillère en communication. Ces programmes avaient été offerts aux jeunes du premier cycle et ont connu un franc succès. Une concentration de basketball sera également proposée aux jeunes de la 3e à la 5e secondaire de cette école.»

Mme St-Hilaire ajoute que les huit écoles secondaires de la CS des Premières-Seigneuries «ont développé des concentrations passionnantes pour les jeunes. Du ski-études, de l’école secondaire du Mont-Sainte-Anne, en passant par le profil art dramatique de l’école secondaire de la Courvilloise, sans oublier la concentration informatique de l’école secondaire Samuel-De Champlain, les élèves peuvent vraiment personnaliser leur cheminement scolaire.»

CS des Découvreurs

La Commission scolaire des Découvreurs comprend trois grosses écoles secondaires (De Rochebelle, Les Compagnons-de-Cartier et la polyvalente de L’Ancienne-Lorette), de même que deux écoles primaires/secondaires (École des Grandes-Marées et École des Pionniers).

Selon Claire Savard, conseillère en communication, les élèves intéressés au domaine des sciences ont tout à gagner de fréquenter certaines écoles secondaires de la Commission scolaire des Découvreurs. «Les élèves qui suivent leur formation primaire à école comme Fernand-Séguin peuvent poursuivre leur cheminement à l’école secondaire Les Compagnons-de-Cartier qui offre, entre autres, les programmes PROTIC (1re à 5e), Science en tout, tous en science (1re et 2e), Destination travail (pour une clientèle en adaptation scolaire de cheminement particulier). Les élèves sont donc en mesure de suivre des programmes de formation répondant à leurs besoins et des activités parascolaires stimulantes, dans un milieu de vie épanouissant.»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *