Communaute
20:00 28 mai 2009 | mise à jour le: 28 mai 2009 à 20:00 temps de lecture: 2 minutes

Une Maison Kinsmen 2009 toute en sobriété et en convivialité

Sensible à la période d’austérité économique qui sévit présentement, Yvan Bédard le designer et maître à penser depuis plusieurs années de l’habillage des pièces de cette résidence fétiche a voulu que la Maison Kinsmen 2009 reflète les grandes tendances de la décoration intérieure avec simplicité et modestie, sans trop d’exubérance.

Il s’empresse néanmoins de préciser en entrevue qu’il s’est réservé quelques petits brins d’excentricité, qu’on découvre çà et là. Après tout, c’est en quelque sorte devenu sa marque de commerce de surprendre le visiteur, par des accents décoratifs qui se démarquent tout en rehaussant le concept général. Et puis, sobre ne veut pas dire triste.
«En cette période de crise, où les gens ont besoin de réconfort, j’ai opté pour des valeurs sûres. Alors qu’on a besoin plus que jamais de se réfugier dans un cocon familial douillet, j’ai privilégié les couleurs chaudes et les inspirations de la nature. Une démarche qui rassure», explique Yvan Bédard, d’Oniriques Design, qui a essentiellement utilisé des matériaux comme le bois, la céramique, la fibre, le métal et le verre.

Bien qu’elle se présente sous un jour plus épuré et sans prétention, la Maison Kinsmen 2009 de style Nouvel Empire évaluée à plus de 590 000 $ saura plaire par son ambiance douce pimentée de contrastes vivifiants. Bien exploité, l’espace n’est surtout pas chargé d’éléments décoratifs tape-à-l’oeil et de meubles encombrants. Le designer a voulu que la demeure soit aérée et accessible, à l’image du hall central au rez-de-chaussée, d’où toutes les pièces sont distribuées.

Bref, une demeure au confort chic, mais sans prétention. Une démarche en harmonie avec l’air du temps et qui, bien que ponctuée de petits accents originaux, devrait rejoindre une majorité d’occupants potentiels.

Le public pourra visiter la résidence servant à financer les oeuvres Kinsmen, du vendredi 29 mai jusqu’au dimanche 16 août jour du tirage, toujours dans le stationnement des Galeries de la Capitale. Les billets sont en vente sur place et auprès des principaux commanditaires à 10 $ (1 chance) et 20 $ (3 chances). Information : http://www.maisonkinsmen.qc.ca ou http://www.kinsmenquebec.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *