Communaute
18:58 11 juillet 2013 | mise à jour le: 11 juillet 2013 à 18:58 Temps de lecture: 2 minutes

Attention aux cyanobactéries dans le lac Saint-Joseph

La Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC) invite la population à surveiller la présence de cyanobactéries ou algues bleu-vert dans le lac Saint-Joseph. Voici un petit rappel de ce que sont les cyanobactéries et de ce que vous devez faire si vous en observez.

Si vous constatez la présence de cyanobactéries sur le lac, vous ne devez pas toucher ni ingérer l’eau qui en contient. Vous devez noter la date, l’heure et le lieu précis de l’observation. Si c’est possible, prenez des photos. Communiquez ensuite avec la direction régionale du Ministère du Développement durable de l’Environnement, de la Faune et des Parcs au 418 644-8844. En dehors des heures ouvrables, communiquer vos observations à Urgence-Environnement au 1-866-694-5454.

Qu’est-ce qu’une cyanobactérie?

Les cyanobactéries sont aussi appelées cyanophycées ou algues bleu-vert. Elles sont microscopiques et présentent certaines caractéristiques à la fois des bactéries et des algues.

Certaines fleurs d’eau peuvent affecter la santé des usagers du milieu aquatique si les cyanobactéries et leurs toxines sont présentes en trop grande quantité. Cette dernière est déterminée grâce au prélèvement d’un échantillon d’eau qui est analysé en laboratoire.

Bénévoles recherchés

Chaque année, la CBJC cherche de nouveaux bénévoles pour participer au réseau d’observateurs dans le cadre du Plan d’intervention 2007-2017 sur les algues bleu-vert du gouvernement du Québec et la CBJC. Ce dernier est composé de citoyens volontaires, d’employés municipaux et d’employés de la Station touristique Duchesnay. Il permet de signaler les apparitions de cyanobactéries aux autorités compétentes et ainsi, assurer la sécurité de tous.

Pour vous porter volontaire, contactez Hélèna Baron-Gauthier, chargée de projets, au 418 875-1120 ou par courriel à h.baron@cbjc.org. (C.N.)

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *