Société
15:19 24 juillet 2016 | mise à jour le: 24 juillet 2016 à 15:19 temps de lecture: 3 minutes

Coup de pouce aux riverains pour protéger les sources d’eau potable

ENVIRONNEMENT. Alors que la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) travaille à la mise en place de mesures pour protéger les bassins versants des rivières Saint-Charles et Montmorency, l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL) continue de faire sa part en offrant de nouveau cet été son programme d’aide à la renaturalisation des rives.

Sur pied depuis maintenant quelques années, le programme propose un service de visite à domicile afin de concevoir un plan d’aménagement personnalisé en fonction des besoins et des contraintes du terrain. Cette expertise, offerte gratuitement, s’adresse aux citoyens qui résident en bordure des cours d’eau rattachés au bassin versant du lac Saint-Charles.

Le plan d’aménagement se concentre d’ailleurs sur les bandes riveraines des propriétés, zones névralgiques pour la protection du milieu aquatique. Une simple surface gazonnée, en raison de sa perméabilité, ne saurait par exemple retenir le déversement de polluants dans l’eau, indique Romain Rué, agent de renaturalisation. Aussi la démarche de consultation auprès de l’APEL s’accompagne-t-elle d’une recommandation de végétaux indigènes ou naturalisés à privilégier pour empêcher l’érosion et la pollution.

À ce titre, l’organisme tient un catalogue pour ceux et celles qui souhaiteraient s’y approvisionner à prix réduit. Car, si la consultation et le plan d’aménagement sont gratuits, les coûts de réalisation du projet incombent au citoyen. Celui-ci peut y aller selon ses moyens et à son rythme, sans obligation. À noter que certains riverains qui répondent à des critères bien précis sont éligibles à un crédit de 200$ pour l’achat de végétaux.

L’APEL s’attend-elle à une vague de popularité alors que la protection des prises d’eau potable est plus que jamais d’actualité? «On a eu 115 commandes de végétaux au printemps. Ce n’est pas un record, mais c’est rare d’avoir autant de demandes», se félicite Roman Rué.

Vente annuelle

Dans cet esprit, l’organisme annonce sa vente annuelle de végétaux qui, commandés à l’avance, pourront être récupérés sur place le 12 août, de 13h à 18h30. Arbres, arbustes et herbacées s’offrent à prix modeste aux citoyens qui envisagent de revégétaliser leurs bandes riveraines.

Pour plus d’info ou pour avoir accès aux bons de commande: http://www.apel-maraisdunord.org/apel/services/renat ou 418 849-9844.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *