Société
20:00 5 août 2014 | mise à jour le: 5 août 2014 à 20:00 temps de lecture: 3 minutes

Leucan offre du répit aux familles d’enfants atteints de cancer

SANTÉ. Leucan poursuit son engagement humanitaire envers les familles touchées par un diagnostic de cancer pédiatrique en offrant des séjours estivaux gratuits au Centre de plein air Le Saisonnier de Lac-Beauport, afin de leur permettre de décrocher et partager des activités au sein d’un groupe qui vit la même réalité.

Avec le Camp Vol d’été Leucan-CSN 2014, l’Association pour les enfants atteints de cancer (Leucan) propose un rendez-vous unique à des centaines de familles éprouvées partout au Québec. L’initiative mise sur pied en 1985 veut briser l’isolement et éviter l’épuisement des familles à la suite d’un diagnostic de cancer chez leur enfant.

«Il s’agit d’une occasion de les sortir de la routine et des préoccupations quotidiennes, en les prenant en charge dans un contexte de camp estival. Nous accueillons sans frais toute la famille incluant les frères et sœurs ainsi que les parents de l’enfant malade. Tout le monde s’amuse, même les parents qui deviennent plus espiègles et complices avec les autres plus le séjour d’une semaine avance», explique Karina Carola (alias Mme Pimpon), responsable des programmes sociorécréatifs Leucan.

La sélection des heureux candidats se fait à la suite d’une inscription auprès de Leucan. La priorité va aux familles ayant reçu un récent diagnostic, à celles en traitement palliatif et aux endeuillées, puis à celles en rémission ou souhaitant revenir. Reste ensuite à vérifier la stabilité des jeunes patients et obtenir l’aval du médecin oncologue traitant.

Clinique sur place

Vol d’été est le seul camp familial au Québec reconnu et spécifiquement dédié au cancer pédiatrique. Il est rendu possible grâce au soutien financier de la centrale syndicale CSN et, surtout, à la présence d’une clinique complète.

«Nos dossiers informatisés de chaque jeune patient permettent le suivi de la prise de médication (incluant la chimiothérapie) et de leur état de santé. En cas de complication, un transport à l’hôpital peut être rapidement organisé», indique Pierre Verret (alias Gargouille), chef d’équipe médicale sur le site comptant 10 infirmières, deux superviseurs et deux médecins. Tous de généreux bénévoles sans qui il n’y aurait pas de camp.

Le médecin de famille Éric Viet-Lapierre-Nguyen participe avec enthousiasme depuis trois ans au Camp Vol d’été. «C’est une belle expérience d’amitié, d’entraide, de partage et de solidarité pour les participants, aussi bien que pour mes enfants qui en retirent un riche enseignement de la vie», observe-t-il.

Rénovations requises

Présente lors de la visite médiatique, Chantale Crépeau, du Regroupement des gens d’affaires et de tourisme de Lac-Beauport, salue l’initiative de Leucan tout en souhaitant que des investissements soient faits pour améliorer les installations vétustes du Centre Le Saisonnier. Pour y contribuer, elle invite les dirigeants d’entreprises à participer au 38e tournoi de golf annuel du RGATLB. Les profits seront redistribués à trois organismes locaux dont Le Saisonnier.

Le Camp Vol d’été en chiffres

*2 séjours de 1 semaine chacun

*65 familles (environ 250 personnes) par séjour

*120 bénévoles dévoués pour l’animation et les soins

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *