Société
20:10 24 octobre 2014 | mise à jour le: 24 octobre 2014 à 20:10 temps de lecture: 1 minutes

Gilles Doucet: un défi de sauvegarde

ÉLECTIONS SCOLAIRES. Avec un maigre taux de participation de 8% aux dernières élections scolaires, le ministre de l’Éducation Yves Bolduc entend tirer les conclusions qui s’imposent avec les résultats du scrutin du 2 novembre. Dans un tel climat d’incertitude teinté d’indifférence, qu’est-ce qui pousse Gilles Doucet à se présenter au poste de président de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries?

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *