Politique
13:49 5 septembre 2018

Élections provinciales 2018: la parole aux candidats (Chauveau)

Cette semaine, on vous présente les candidats dans Chauveau à l’aide de cinq questions.

Le vote a lieu le 1er octobre.

Photo – Deposit Photos

Jonathan Fraser Gagnon, Parti québécois (PQ)

Jonathan Fraser Gagnon, Parti québécois

Photo gracieuseté

Diplôme en Techniques d’éducation spécialisée Jonathan Fraser Gagnon possède également un certificat en science de l’orientation. Il a été agent en assurance de dommages des particuliers avant de joindre la fonction publique québécoise en 2017. Il a également été conseiller, vice-président et représentant jeune à l’exécutif du PQ de Chauveau (2009-2018)

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Chauveau?

«Détermination, intégrité et être rassembleur.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mes années d’implication politique bénévole dans la circonscription, même lorsque j’étais étudiant dans une autre région du Québec, démontrent que je ne cherche pas une opportunité d’emploi, je souhaite me consacrer au bien-être de la population de Chauveau.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«L’augmentation du nombre de places en CPE avec des tarifs adaptés aux réalités des familles de Chauveau.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Je suis malentendant, mais m’étant bien adapté à ce handicap, rares sont les gens qui le remarquent.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le pouvoir d’avoir le temps de rencontrer chacun des citoyens de Chauveau pendant la campagne électorale.»

Sabir Isufi, Parti vert

Sabir Isufi, Parti vert

Photo gracieuseté

Né au Kosovo, Sabir Isufi a immigré au Canada en 1999. Après des études internationales et en sciences politiques, il est actuellement au baccalauréat en philosophie. Il a notamment travaillé comme bénévole auprès d’immigrants et a voyagé en Europe pour aider sa ville natale dans sa période de transition postguerre.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Chauveau?

«J’ai toujours aimé l’univers politique. Très déterminé pour atteindre les objectifs, mes convictions et mon expérience politique.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Elle se situe au niveau de mes arguments. Les citoyens de Chauveau et moi savons ce qui a été fait et pas fait. Je suis en bonne position pour leur dire les vraies choses.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Il y a trois dossiers importants: santé, transport, et environnement.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Je ne compte pas mes heures pour les gens dans le besoin. Des milliers d’heures comme bénévole. J’aime être utile pour mes proches, mes amis et ma société. Quand j’ai du temps, je joue de la musique et au soccer.» 

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Sauver ceux et celles que je ne peux sauver dans la vraie vie. Mais, pour moi, un superhéros est celui qui est toujours là pour la famille, pour les amis, pour la société en général. Celui qui contribue à notre nation.»

Francis Lajoie, Québec solidaire (QS)

Francis Lajoie, Québec solidaire

Photo gracieuseté

Francis Lajoie détient un baccalauréat en informatique de génie. Comme programmeur-analyste, il a travaillé entre autres chez Bell Canada et Informission. Il a également enseigné aux cégeps Garneau et Limoilou. Il est actif dans les milieux communautaires depuis 1973.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Chauveau?

«Disponibilité, ouverture d’esprit et efficacité.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Ma détermination.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«La préservation, voire l’amélioration de la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière St-Charles de façon à ce qu’elle soit rendue potable au moindre coût possible. Plus l’eau en amont de la prise d’eau sera de piètre qualité, ce qui arrivera tôt ou tard si nous n’apportons aucun correctif puisque le lac St-Charles a vieilli de 25 ans ces cinq dernières années, plus il en coûtera pour la rendre potable.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«À l’adolescence, mes confrères de classe m’appelaient « Rosette », pour la seule raison que j’étais plus jeune et moins turbulent qu’eux et que je n’osais pas me défendre.  Vous vous doutez sûrement que ça ne me plaisait pas vraiment.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le super pouvoir de persuasion pour tout ce qui touche l’environnement. Car toutes les espèces vivantes, y compris l’humanité, ont besoin d’une intervention musclée et immédiate. Évidemment, la Terre ne s’évaporera pas, mais peu d’espèces survivront au changement climatique si on persiste à en parler pour se donner bonne conscience sans prendre les mesures concrètes que nous impose ce phénomène.»

Sylvain Lévesque, Coalition avenir Québec (CAQ)

Sylvain Lévesque, Coalition avenir Québec

Photo gracieuseté

Sylvain Lévesque détient un baccalauréat en sciences sociales, option criminologie, et un certificat en droit. Membre de plusieurs conseils d’administration, il a notamment œuvré à titre de directeur général de l’association À cœur d’homme – Réseau d’aide aux hommes pour une société sans violence de 2005 à 2012. Élu député de la CAQ dans Vanier-Les Rivières en 2012, il a été défait en 2014.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Chauveau?

«Écoute: le rôle du politicien est de représenter ses électeurs; Leadership: avoir une voix forte au sein de son parti pour faire avancer les dossiers de Chauveau; Accessibilité: être disponible et présent pour les citoyens et les organismes du territoire.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Mon approche humaine de la politique. J’ai déjà été député et j’ai œuvré près de 15 ans dans le milieu communautaire. On dit de moi que je suis proche des gens. Par exemple, quand j’étais député, je faisais du porte-à-porte une soirée par semaine pour rester proche des gens de ma circonscription.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«Le transport est un enjeu important. Les citoyens du nord de Québec sont coincés sur les autoroutes Henri IV, Laurentienne, et Robert Bourassa. Ça nous prend un 3e lien pour mieux répartir le trafic aux heures de pointe.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Je suis un collectionneur de chandail de hockey. J’en possède plus de 250.»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Le pouvoir de soigner les gens. Plusieurs membres de ma famille et des amis ont été atteints du cancer. C’est très difficile à vivre.»

Véronyque Tremblay, députée sortante, Parti libéral du Québec (PLQ)

Véronyque Tremblay, Parti libéral du Québec

Photo gracieuseté

Diplômée en Arts et technologie des médias du Cégep de Jonquière, Véronyque Tremblay a été journaliste à la télé et à la radio pendant une vingtaine d’années avant de se lancer en politique alors qu’elle a été élue députée de la circonscription de Chauveau aux élections partielles du 8 juin 2015.

Quelles sont les trois qualités essentielles au poste de député de Chauveau?

«Empathique, travaillante et proche des citoyens.»

Quelle est votre plus grande force face à vos adversaires?

«Une grande connaissance du comté.»

Quel est le dossier local le plus important/prioritaire selon vous?

«La venue de nouveaux médecins.»

Parlez-nous de quelque chose qu’on ne sait pas de vous.

«Compétitive, j’adore jouer à des jeux de société!»

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, lequel serait-il et pourquoi?

«Pouvoir répandre le gène du bonheur et du bien-être à tous.

Alain Couillard


Distribution: 46 175 exemplaires. Le territoire desservi par le journal L'Actuel comprend les secteurs de Duberger-Les Saules, Lebourgneuf, Loretteville, Neufchâtel, Saint-Émile, Des Châtels, Val-Bélair, Vanier et Wendake. Pour joindre la rédaction de l’Actuel: 418-840-1472 poste 403.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette