Politique
15:50 28 février 2007 | mise à jour le: 28 février 2007 à 15:50 Temps de lecture: 1 minutes

Les jeunes enseignants s’interrogent sur la cohérence des chefs politiques

Dans le cadre de la campagne électorale actuelle, l’Association de défense des jeunes enseignants du Québec (ADJEQ) réclame des engagements clairs de la part des chefs des principales formations politiques afin de régler définitivement, et en faveur des jeunes enseignants, le dossier du gel de l’échelon salarial (clause orphelin) subi par ces derniers de 1997 à 2000 inclusivement. Le procès sur cette question se tiendra devant le Tribunal des droits de la personne du 28 mai au 25 juin 2007 inclusivement.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *