Politique
13:00 3 octobre 2015

Profil des candidats fédéraux de Louis-Saint-Laurent

Quelle mesure privilégiez-vous pour soutenir l’économie et favoriser le pouvoir d’achat de la classe moyenne?

-G.Daniel Caron, Nouveau parti démocratique : «Nous baisserons rapidement les impôts des PME de 11% à 9% pour créer des emplois et souhaitons encadrer les frais de cartes de crédit et les prix à la pompe pour remettre l’argent dans les poches de la classe moyenne.»

-Gérard Deltell, Parti conservateur du Canada : «Le Parti conservateur est le seul qui souhaite garder les taxes et impôts bas. [Nous baisserons] les impôts des PME de 11% à 9% afin de soutenir la croissance économique et la création d’emploi.»

-Youri Rousseau, Parti libéral du Canada : «Baisser l’impôt des travailleurs de la classe moyenne […] de 22% à 20,5%. [Cela] s’avère à être une économie nette de 7% d’impôt, permettant une économie jusqu’à 670$ par année et jusqu’à 1 350$ par couple.»

-Ronald Sirard, Bloc Québécois : «L’accession du Québec au statut de nation indépendante lui permettrait de s’attaquer de façon beaucoup plus efficace à l’évasion fiscale qui mine le pouvoir de la classe moyenne de se donner des services répondant à leurs besoins.»

Repeindre le pont de Québec, est-ce une priorité? Comment s’y prendre?

-G.Daniel Caron (NPD) : «Le NPD veut forcer le CN à payer pour l’entretien des infrastructures ferroviaires patrimoniales comme le pont de Québec, au lieu de dépenser des dizaines de milliers de dollars en batailles juridiques comme le font les conservateurs.»

-Gérard Deltell (PCC) : «Nous proposons une solution concrète. Nous sommes prêts à investir 75 M$ afin de repeindre le pont parce que nous considérons qu’il s’agit d’une préoccupation des gens de la région de Québec.»

-Youri Rousseau (PLC) : «Les parties impliquées seront convoquées à une rencontre afin de trouver les solutions [avant le 30 juin 2016, sans quoi, on] prendra les dispositions afin de dénouer l’impasse. Un gouvernement libéral versera une somme minimale de 75 M$.»

-Ronald Sirard (BQ) : «Dans la structure politique actuelle, aucune solution rationnelle ne peut être engendrée puisqu’aucune juridiction ne peut se dire responsable et en contrôle d’une vision globale de notre développent au niveau national, régional et local.»

Quelle importance faut-il accorder à la lutte au terrorisme et par quels moyens?

-G.Daniel Caron (NPD) : «Il faut travailler dans le cadre international, avec nos alliés et les organisations internationales pour avoir une approche complète. Les offensives militaires ne suffisent pas. Il est tout aussi important d’agir en amont afin de prévenir la radicalisation.»

-Gérard Deltell (PCC) : «[Nous avons] a présenté la Loi antiterroriste de 2015 qui permettra de lutter contre la promotion du terrorisme, de criminaliser la promotion des attaques terroristes et de donner aux organismes d’application de la loi des outils additionnels afin de contrer la radicalisation et le recrutement.»

-Youri Rousseau (PLC) : «Le Canada devrait jouer un rôle de leadership pour convaincre un grand nombre de pays de former un front commun afin de lutter contre l’EI. Le Canada jouerait [alors] un rôle de formation, de soutien logistique et humanitaire et contribuerait des forces de combat.»

-Ronald Sirard (BQ) : «Dans cette lutte, il se peut que […] l’utilisation de la force militaire soit nécessaire. Toutefois, aucune de ces actions ne peut être efficace si on n’identifie pas les raisons qui ont amené ces gens à utiliser ces moyens […] et si on ne fait rien pour modifier ces conditions.»

Quel est selon vous le principal enjeu dans la circonscription et quel geste poser en premier dans ce dossier?

-G.Daniel Caron (NPD) : «Il faut investir dans les infrastructures. Le trafic ne cesse d’empirer aux heures de pointe à Québec. Le fédéral doit être un partenaire fiable pour la région. Le NPD injectera 1,5 milliard $ annuellement dans les transferts directs aux municipalités.»

-Gérard Deltell (PCC) : «Le plan d’accès à la propriété chez les jeunes familles et le soutien accru pour favoriser l’épargne pour les études des enfants sont des mesures prioritaires afin d’assurer le bien-être des familles de Louis-Saint-Laurent.»

-Youri Rousseau (PLC) : «Les familles de la classe moyenne doivent avoir de l’argent pour épargner, investir et faire croître l’économie. Le plan libéral, axé sur une baisse des impôts pour les travailleurs de la classe moyenne et l’Allocation canadienne aux enfants est la meilleure réponse.»

-Ronald Sirard (BQ) : «[Louis-Saint-Laurent] serait la première à bénéficier de l’immense développement immobilier et touristique qui découlerait de l’accession du Québec au statut de nation indépendante. Le regroupement de services diplomatiques autour notamment, de Wendake, aurait un impact fulgurant sur la région.»

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *