Politique
17:04 5 mars 2014 | mise à jour le: 5 mars 2014 à 17:04 temps de lecture: 2 minutes

Les vraies affaires selon Philippe Couillard

Le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, s’est présenté comme celui qui aborde «les vraies affaires» et qui représente l’unité par rapport à la division du Parti québécois lors de son premier discours à l’Hôtel du Parlement après le déclenchement des élections provinciales mercredi matin.

«La saison régulière est terminée, les séries éliminatoires commencent», a dit d’entrée de jeu le chef du Parti libéral. Parlant de son parti comme de la seule alternative, il a dit avoir à ses côtés une équipe forte en santé et en économie regroupant recrues et vétérans.

Plaçant l’emploi au centre de ses préoccupations, Philippe Couillard a indiqué que «le retour du Parti québécois, c’est l’assurance d’un référendum sur séparation du Québec. […] Il faut mettre un terme à cette dérive et il faut mettre à la porte ce gouvernement toxique qui nuit au Québec».

Le chef des libéraux souhaite donner de l’oxygène aux PME du Québec. «Nous, on va réduire de façon significative la bureaucratie de l’administration pour donner plus de service», a-t-il déclaré. Il compte également remettre sur pied le Plan Nord s’il est élu.

 Bain de militants pour Philippe Couillard

M. Couillard montera à bord de l’autobus électoral libéral peu avant 16h en compagnie de ses candidats en vue du scrutin du 7 avril. Puis en fin de journée, il devrait assister à un rassemblement de militants à l’Espace 400e à Québec.

 

Avec la collaboration de Thaïs Martel

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *