Économie
16:55 26 novembre 2007 | mise à jour le: 26 novembre 2007 à 16:55 temps de lecture: 1 minutes

Valérie Gosselin a soif de défis

Qu’est-ce qui peut bien pousser une étudiante au doctorat qui bénéficie d’une bourse d’études confortable à tout laisser tomber et à se lancer en affaires? Une combinaison de soif de défis, de crainte de l’ennui et de confiance en son idée a convaincu Valérie Gosselin de faire le saut. Quatre ans plus tard, la Clinique Ami-Maux compte sur les services de plus de trente spécialistes de la santé et dessert une large clientèle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *