Économie
17:57 12 novembre 2008 | mise à jour le: 12 novembre 2008 à 17:57 temps de lecture: 5 minutes

Crackpot Café : au coeur de Sainte-Foy depuis 10 ans

Située sur la route de l’Église, l’entreprise fidéenne Crackpot Café célèbre cette année son 10e anniversaire. Le commerce roule sa bosse depuis belle lurette dans le quartier, attirant constamment une clientèle séduite par le concept original de ce café. On peut en effet s’y asseoir à sa guise, tout en façonnant de ses propres mains une pièce unique de céramique. De quoi émerveiller petits et grands des heures durant!

Le petit studio créatif de céramique a élu domicile dès ses premiers balbutiements au 987, route de l’Église, et y est depuis niché. Jamais, en une décennie de dur labeur, la femme d’affaires Geneviève Bolduc-Duval n’a songé un instant abandonner son projet de café céramique. Sa passion pour les arts et les affaires ne s’est jamais effritée. De simple rêve farfelu au début, son entreprise a fait son petit bonhomme de chemin pour enfin devenir un endroit prisé par les amateurs d’art, les familles, les curieux et les personnes âgées… Bref, tous y trouvent leur compte au Crackpot Café!
«Mon but, c’est de rendre l’art accessible, souligne Geneviève Bolduc-Duval. La personne vient choisir sa pièce et la décore à son goût. Tout le matériel est fourni sur place. Une fois achevée, la pièce est laissée au café pour quelques jours afin que nous puissions la cuire.»

Que ce soit pour offrir un cadeau, décorer sa demeure, ou tout simplement passer un bon moment en famille, toutes les raisons sont bonnes pour se rendre au Crackpot Café.

Vendues à un prix modique, oscillant entre les 2 et 50 $, les pièces y sont offertes par centaines. Pas besoin de se casser la tête pour trouver une tasse, un bol ou un bibelot à son goût! Il suffit de faire preuve d’un peu de créativité pour peindre une véritable oeuvre d’art.

Ouvert 7 jours

Le Crackpot Café est ouvert sept jours sur sept, soit les lundis et mardis de 10 h à 17 h, les mercredis, jeudis et vendredis, de 10 h à 22 h, les samedis, de 9 h à 18 h, ainsi que les dimanches, de 10 h à 17 h.

Pour de plus amples renseignements sur l’entreprise et les services qui y sont offerts, consultez le http://www.crackpotcafe.com, ou composez le 418-659-5055. Centre Maurice-Barbeau : un allier pour démarrer en affaires

Sans le Centre Maurice-Barbeau, jamais le projet de Geneviève Bolduc-Duval, propriétaire du Crackpot Café, n’aurait pu voir le jour. La formation spécialisée en démarrage d’entreprise offerte par le centre a permis à la jeune femme d’acquérir les outils nécessaires à la bonne gestion d’une entreprise.

Il n’y a pas de recette magique menant au succès en affaires. Sauf, peut-être, une pincée de détermination saupoudrée de créativité et d’entregent, le tout mélangé avec soin dans une tasse de connaissances et de notions acquises dans le cadre d’une formation spécialisée.

Geneviève Bolduc-Duval a eu la bonne idée de cogner aux portes du Centre Maurice-Barbeau, avant de lancer son entreprise. Un geste qu’elle ne regrette aucunement. «La formation, c’est vraiment ça qui m’a donné le goût de partir en affaires, confie-t-elle. Si je n’avais pas suivi le cours, je n’aurais pas démarré le Crackpot Café.»

L’ancien professeur de la jeune femme, Jean-François Roy, n’a d’ailleurs que de bons mots à l’endroit de cette dernière. Il ne cache pas sa fierté de voir son élève gérer une entreprise avec autant de doigté. «C’est sa présence, l’entourage, les produits… C’est tout ça mis bout à bout qui a permis la réussite du projet», indique l’enseignant-coordonnateur au Centre Maurice-Barbeau.

Formation pas comme les autres

Le centre accueil annuellement entre 60 à 80 élèves. La popularité de l’endroit est indéniable. Bien que diverses institutions scolaires observent des baisses marquées de leur clientèle chaque année, il n’en est rien au Centre Maurice-Barbeau, qui voit au contraire le nombre de ses inscrits augmenter.

La méthode pédagogique adoptée par le centre y est peut-être pour quelque chose. Les élèves peuvent en effet étudier à leur propre rythme. Des ateliers dirigés et libres sont offerts aux inscrits, qui peuvent répartir leur formation sur une période oscillant entre 12 à 22 semaines. «Cela permet de responsabiliser les gens, puisqu’ils sont les seuls maîtres de leur horaire. Nous leur offrons tous les outils nécessaires au démarrage d’une entreprise, dont du coaching», fait valoir M. Roy.

L’approche pédagogique du Centre Maurice-Barbeau a par ailleurs été reconnue tout récemment. L’institution a en effet remporté le prestigieux prix du premier ministre «Excellence en éducation».

Pour de plus amples renseignements sur le centre, consultez le http://www.cfpmb.com/fr/.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *