Économie
12:50 17 août 2015 | mise à jour le: 17 août 2015 à 12:50 temps de lecture: 3 minutes

Trucs pour optimiser l’espace négligé du couloir

PEINTURE. Les couloirs sont souvent un espace négligé de la maison et le dernier auquel on porte attention. Pourtant, si on fait abstraction de la vision tunnel qui en découle, ils offrent beaucoup de potentiel et sont faciles à embellir.

Il importe tout d’abord de tenir compte des dimensions du couloir et de sa relation visuelle avec les pièces environnantes. En plus d’utiliser un peu de peinture et de planifier l’intervention, comme dans n’importe quelle autre pièce de la maison, l’éclairage des couloirs est un point important à considérer.

Chez le manufacturier de peinture CIL, Alison Goldman insiste sur trois étapes pour choisir la bonne couleur pour cet espace. Les conseils valent pour les escaliers.

Créer des illusions

-Servez-vous de la couleur pour corriger l’architecture du couloir, par exemple s’il est long et étroit.

-Peignez les murs longs d’une teinte pâle et le mur court et éloigné d’une teinte plus foncée qui comprimera l’espace.

-Pour faire paraître plus large un couloir étroit, peignez le plafond d’une couleur très foncée.

-Un autre effet de volume dans un couloir consiste à peindre les détails architecturaux, comme les contours de portes et de fenêtres et les moulures et boiseries, de la même teinte que les murs.

-Si vous cherchez à hausser un espace fermé, peignez le plafond en blanc.

Agencer les couleurs

-Si le couloir est doté d’ouvertures vers d’autres pièces, choisissez des couleurs agencées dans toutes les pièces pour obtenir un effet visuel homogène.

-Les pièces donnant sur le couloir et dont les portes peuvent être fermées offrent davantage de liberté dans le choix de couleurs.

-Lorsqu’on peint de petits espaces, il est recommandé d’utiliser des couleurs claires et neutres qui les feront paraître plus grands, notamment beige, gris ou blanc.

-Des teintes neutres contribuent à illuminer l’espace et s’harmonisent plus facilement avec les pièces adjacentes.

Faire preuve de créativité

-Dans les couloirs qui peuvent accepter des teintes vibrantes, des tons les plus doux aux teintes vives et joyeuses, comme le jaune, offrent beaucoup de possibilités.

-Choisissez un gris bleuté si l’espace bénéficie de lumière naturelle, et un gris rosé pour ajouter de la chaleur.

-Un rose glacé ou un vert pâle procure un look chic et vieillot, alors que les blancs antiques et les crèmes ajoutent une touche plus classique.

-Les teintes dramatiques comme le rouge, le brun et même le noir – encadrées de boiseries plus claires – créeront un effet surprenant.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *