Économie
12:00 9 octobre 2014 | mise à jour le: 9 octobre 2014 à 12:00 Temps de lecture: 2 minutes

Le locatif domine les mises en chantier à Québec en septembre

CONSTRUCTION. Les mises en chantier résidentielles ont connu un regain de vie en septembre dans la région de Québec. Il ne faut toutefois pas penser que la phase d’ajustement du marché à la surabondance de copropriétés soit terminée pour autant.

L’analyse des statistiques compilées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) révèle que le segment des logements locatifs a largement pris la relève. Ainsi, sur les 910 habitations érigées en septembre dernier, 649 étaient des appartements. Néanmoins, le bilan du mois est nettement supérieur à celui des 494 unités bâties en septembre 2013.

Après les neuf premiers mois de 2014, les maisons individuelles étaient en baisse (688 vs 754 à la même période en 2013), les maisons jumelées et en rangées affichaient une hausse (526 vs 452), les condos poursuivaient un rééquilibrage de l’offre (765 vs 1174) et les logements locatifs prenaient le relais pour combler une accessibilité à la propriété plus difficile (1496 vs 1023). Le bilan à la fin du 3e trimestre 2014 s’avère néanmoins positif pour la région de Québec alors qu’on dénombre 3475 mises en chantier, en comparaison aux 3403 enregistrées à pareille date l’an passé.

«À l’image du mois d’août, ce sont les démarrages d’ensembles locatifs d’envergure qui ont fait bondir la tendance en septembre. Cette activité ponctuelle n’est toutefois pas le reflet de l’activité attendu cette année sur le marché du neuf. L’effet combiné d’un marché de l’emploi dont la croissance est modérée et d’un marché de la copropriété en phase d’ajustement tempérera la demande d’habitations neuves», observe Marie-Élaine Denis, analyste de marché à la SCHL pour la région de Québec.

Selon la SCHL, la tendance des mises en chantier d’habitations dans la région de Québec se chiffrait à 5663 en septembre, comparativement à 4316 en août. Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

Journal de l’Habitation, membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *