Économie
11:00 19 octobre 2014 | mise à jour le: 19 octobre 2014 à 11:00 temps de lecture: 1 minutes

Les nouveaux acheteurs privilégient l’efficacité énergétique à l’esthétique

ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ. Une étude portant sur les facteurs qui motivent et rebutent les futurs acheteurs de biens immobiliers montre que les Canadiens sont plus susceptibles de choisir une résidence ayant subi des améliorations écoénergétiques (41%) que des mises à niveau superficielles (22%). C’est ce que révèle le sondage «Critiques immobiliers canadiens» de Century 21.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *