Économie
20:29 10 juin 2014 | mise à jour le: 10 juin 2014 à 20:29 temps de lecture: 3 minutes

Parcours gourmand: prendre le temps de savourer

AGROTOURISME – Quoi de mieux pour découvrir la région et ses produits que d’aller à la rencontre des producteurs sur leur lieu de travail? Cette année encore, le parcours gourmand offre 30 destinations à travers la grande région pour que les visiteurs puissent se régaler yeux et papilles.

«L’idée est d’aller à la rencontre des producteurs, non seulement pour découvrir les produits, mais avant tout pour découvrir les gens qui les font. Parce qu’une fois qu’on est entré en contact avec les gens, qu’on se fait expliquer leur histoire, on n’appréhende plus le produit de la même façon, on ne goûte plus les aliments de la même façon, car ils sont tout à coup incarnés dans les gens qui les produisent», explique Christian Bégin, porte-parole du parcours gourmand, qui en est à sa 11e édition.

Producteurs maraîchers, vignerons, apiculteurs, éleveurs, fromagers, ce parcours offre aux fervents de l’agrotourisme une trentaine de destinations sur la Côte-de-Beaupré, l’Île d’Orléans, dans Portneuf, la Jacques-Cartier et Québec. «Ce sont des porteurs du terroir, qui travaillent de façon plus artisanale, qui font les choses autrement. Ce sont des gens très dédiés à ce qu’ils font», affirme Christian Bégin, rencontré par L’Autre Voix au Musée de l’abeille, à Château-Richer.

Éloge de la lenteur

La meilleure façon de découvrir ce parcours est d’y aller «petit bout par petit bout», selon le porte-parole. «Parfois, on a trop faim et on veut tout faire. L’idée est de prendre le temps de jaser, de prendre le pouls de ce qu’ils font. […] L’idée n’est pas de surconsommer le parcours, c’est de l’apprécier, de le vivre. On ne peut pas le vivre autrement qu’en prenant le temps d’aller vers les gens», estime-t-il, ajoutant qu’il prend trois jours pour visiter les 30 lieux.

Comme le parcours gourmand dure jusqu’à Noël, M. Bégin suggère aux visiteurs de s’arrimer avec le moment de la saison pendant lequel la production est à son apogée. Par exemple, il peut être intéressant de visiter un maraîcher au moment où les champs sont bien garnis.

Festin dans le champ

Le point culminant sera le 26 juillet avec le festin dans le champ, qui aura lieu cette année à la Fromagerie des Grondines, dans Portneuf. Pour l’occasion, des producteurs faisant partie du parcours concocteront un menu cinq services, que les convives dégusteront à l’extérieur. La première édition a eu lieu au Vignoble L’Ange-Gardien, l’été dernier.

Pour connaître les producteurs du parcours gourmand, visitez le http://www.parcoursgourmand.com/fra/index.asp.

Emplacement des producteurs

6

Côte-de-Beaupré

4

Île d’Orléans

2

Jacques-Cartier

9

Québec

9

Portneuf

 

L’Autre Voix, membre du Groupe Québec Hebdo

Christian Bégin était de passage au Musée de l’abeille, à Château-Richer.

(Photo TC Media – Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *