Actualités
16:41 31 mai 2016 | mise à jour le: 31 mai 2016 à 16:41 temps de lecture: 3 minutes

Chien retrouvé gravement blessé dans Portneuf: La SPA de Québec ouvre la porte à de l’aide dans la région

ANIMAUX. Le sauvetage de Mario, un jeune husky retrouvé gravement blessé la semaine dernière dans la région de Portneuf, a braqué les projecteurs sur la condition animale. Si bien que la SPA de Québec ouvre la porte à prêter main-forte dans ce secteur que le refuge l’Arche de Kathleen couvre à lui seul.

«On regarde de façon globale de quelle façon on peut aider», a commenté le directeur général de la SPA, Denys Pelletier, joint lundi. L’organisation dit en arriver au même constat que la responsable du refuge l’Arche de Kathleen, Kathleen Marcotte: les municipalités de la région de Portneuf doivent se sentir «concernées» par le bien-être animal.

L’aide proposée par la SPA de Québec pourrait prendre la forme d’un service de cueillette des animaux errants ou retrouvés en piteux état, avance M. Pelletier, soulignant avoir discuté du sujet avec Mme Marcotte, mais qu’il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

«Horreur»

Kathleen Marcotte dit vivre un véritable tourbillon d’émotions depuis que le husky Mario est arrivé à son refuge la semaine dernière. Elle a dû solliciter l’aide du public pour soigner l’animal d’urgence et d’autres opérations sont à venir.

L’intervention que devait subir l’animal lundi a d’ailleurs dû être reportée vu son état: «Lors des premiers examens, le vétérinaire a constaté que Mario avait des plombs dans la tête, le cou, dans un œil et les côtes. Les radiographies d’aujourd’hui ont accentué l’horreur, rapportait Mme Marcotte, lundi. Mario a essuyé une pluie de plombs inimaginable. Certains superficiels et d’autres trop près de l’aorte qui ne pourront pas être extraits».

Un tel cas est une première pour le petit refuge qui dessert cinq municipalités de la région de Portneuf sur 18, mais c’est un cas de trop, estime Kathleen Marcotte: «Ça montre l’ampleur des problèmes qu’on a dans Portneuf». «Quelqu’un qui veut se départir d’un animal, à part moi, il n’y a personne qui va prendre des animaux», soutient-elle.

La SPA de Québec témoigne de l’importance pour le milieu de se prendre en charge. Pour Kathleen Marcotte, cette main tendue n’est pas une initiative pour attirer des contrats envers son entreprise, mais «pour que toutes les villes de Portneuf aient un service», quel qu’il soit, commente-t-elle.

Mardi en fin de journée, la MRC de Portneuf n’avait pas donné suite à la demande d’entrevue de TC Media sur le sujet.

À lire sur le sujet: Vague de solidarité envers un petit refuge de Portneuf qui a rescapé un chien gravement blessé

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *