Actualités
16:26 22 décembre 2016 | mise à jour le: 22 décembre 2016 à 16:26 Temps de lecture: 2 minutes

Résultats partiels de l’analyse d’eau des puits visés par l’avis d’ébullition au Lac-Beauport

ÉCOLE MONTAGNAC. La Commission scolaire des Premières-Seigneuries a mandaté, cette semaine, le GROUPE EnvironeX pour procéder aux analyses d’eau des résidents touchés par la possible contamination.

(Photo TC Media – Archives)

Sur une possibilité de 149 résidents du secteur touché, 100 personnes se sont présentées à l’école afin de collaborer à cette démarche réalisée les 20 et 21 décembre.

Les premiers résultats de l’analyse confirment que sur 47 tests effectués, 46 n’ont aucun indicateur et 1 a un indicateur de contamination. Si aucun indicateur de contamination fécale n’est détecté, il n’est plus nécessaire de faire bouillir l’eau.

Lorsqu’il y a une contamination de l’eau, le GROUPE EnvironeX contacte et informe par téléphone les citoyens concernés et leur transmet quelques consignes comme de continuer à faire bouillir l’eau, de procéder à une analyse approfondie et de procéder à la désinfection du puits.

Dans un communiqué, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries précise que des résultats positifs de contamination peuvent être causés par d’autres sources que la situation survenue à l’école Montagnac (bâtiment de la Montagne).

Bilan des travaux

Les travaux d’excavation ont commencé ce matin, sous la responsabilité de l’entrepreneur général. Ces travaux ont pour but de retirer les sols contaminés à l’endroit du lit d’infiltration ayant reçu des eaux usées. Concernant l’inversion des tuyaux de branchement, la correction a été complétée le 20 décembre dernier.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *