Actualités
13:45 8 février 2018 | mise à jour le: 8 février 2018 à 13:45 Temps de lecture: 2 minutes

Pont du chemin Saint-Émond: reconstruction devancée de 2 ans

Véronyque Tremblay, députée de Chauveau et ministre déléguée aux Transports, annonce que la reconstruction du pont du chemin Saint-Émond, dans le secteur Saint-Adolphe à Stoneham, aura lieu en 2020.

Une rencontre s’est déroulée le 27 novembre entre Véronyque Tremblay et des représentants de la municipalité.

Photo gracieuseté

«Cette nouvelle était attendue depuis quatre ans par la population locale» de commenter Claude Lebel, maire de la municipalité.  Ces travaux étaient prévus initialement pour 2022.»

En août 2013, une vérification du MTQ avait démontré certaines lacunes au pont et sa capacité portante avait été réduite à 22 tonnes. Ce changement rendait illégal la traversée du principal véhicule incendie et celles des camions de déneigement.

Pour pallier au problème de la structure, construite en 1954, la municipalité avait déposé deux requêtes au gouvernement, l’une demandant d’augmenter la capacité portante du tablier et l’autre la reconstruction du pont. Le MTQ a réalisé et assumé entièrement ceux de la structure qui ont permis d’augmenter la charge autorisée à 28 tonnes.

Situation urgente

Lors d’une inspection l’été dernier, le ministère a informé la municipalité de changer des madriers sur le plancher du pont ce qui devrait être fait prochainement. «On espère que cela touchera seulement deux ou trois poutres», souligne le maire. Une reconstruction complète du tablier coûterait à la municipalité de 20 000$ à 25 000$. «Il serait inutile d’investir une telle somme pour une structure qui sera refaite complètement dans deux ans.»

Quant à la reconstruction, Véronyque Tremblay avoue qu’aucune somme d’argent n’est encore définie dans ce dossier, «on ne s’avance pas là-dessus étant donné qu’il va y avoir un appel d’offres et le dépôt des plans et devis.»

Le maire soutient que ce lien est essentiel pour les résidents du secteur Saint-Adolphe, «c’est probablement pour cette raison que le MTQ a devancé ses travaux.» Si le pont est déplacé, il le sera de quelques mètres seulement.

La municipalité devrait déterminer prochainement si elle privilégiera une structure de bois ou de béton.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *