Actualités
12:20 16 décembre 2008 | mise à jour le: 16 décembre 2008 à 12:20 temps de lecture: 4 minutes

Chauveau choisit Gérard Deltell rare survivant adéquiste

Gérad Deltell, un des sept députés de l’ADQ élus le 8 décembre dernier, a gagné la confiance des citoyens de Chauveau.

À la suite de la fermeture de TQS et de la décision de l’ex-député Gilles Taillon de ne pas se représenter dans la circonscription de Chauveau, l’ancien journaliste Gérard Deltell a fait le saut en politique et a gagné ses élections. «Je voulais me présenter dans mon coin de pays et dans mon coeur, l’ADQ est le meilleur parti pour l’avenir du Québec», explique celui qui a grandi dans la circonscription et y demeure toujours.

Pour le nouveau député, le dossier prioritaire demeure l’axe routier est-ouest reliant les autoroutes Laurentienne et Henri-IV, qu’emprunteraient environ 12 000 automobilistes par jour. «Le dossier a déjà été bien amené par l’ex-député Gilles Taillon. J’adresserai une lettre au ministre des Transports, la journée même où il sera connu», indique M. Deltell.

Puisque le dossier de l’eau contaminé est du ressort du fédéral, M. Deltell promet d’émettre des recommandations au besoin. «Mais surtout, s’assurer que la qualité de vie et la santé des citoyens de Shannon soient préservées et qu’ils aient accès aux soins auxquels ils ont droit», dit-il.

Avant de s’avancer sur d’autres projets, M. Deltell compte rendre son bureau de circonscription de la rue Racine opérationnel le plus rapidement possible, afin d’écouter les préoccupations des électeurs. «Je serai attentif à tout ce qui se passe. J’irai à la rencontre des citoyens et je les écouterai, comme je l’ai fait pendant 20 ans en tant que journaliste», mentionne-t-il.

Dans les prochaines semaines, il rencontrera également les maires de la circonscription, afin de connaître leurs dossiers, dresser une liste des priorités et se pencher sur l’aide qu’il pourrait y apporter.

Soirée électorale

Pour M. Deltell, la soirée électorale du 8 décembre a été riche en émotions. «Alors que je réalisais mon rêve suprême, des amis ont été battus et notre chef a annoncé son départ», décrit-il.

Concernant la décision de Mario Dumont, M. Deltell avoue ne pas la partager. «Mais, celle-ci est irrévocable et on doit la respecter. Québec perd un grand leader», soutient-il.

Pour lui, il n’a jamais été question qu’il prenne part à une course à la chefferie. S’il a laissé les gens spéculer jusqu’au cocus des députés de l’ADQ, «c’était pour une question de respect envers Mario Dumont».
«Je vais commencer à apprendre ce nouveau métier et servir les citoyens de Chauveau avant tout. S’ils ne m’avaient pas fait confiance, je ne serais pas député aujourd’hui», soutient M. Deltell.

Portneuf et Montmorency

L’ancien maire de Saint-Marc-des-Carrières et préfet de la MRC de Portneuf, Michel Matte, a lui aussi fait le saut en politique provinciale, avec les Libéraux. Une de ses priorités pour la circonscription sera l’ouverture du Groupe de médecine familiale à Sainte-Catherine d’ici la fin de l’année 2009. «Afin que toutes les familles du secteur aient accès à un médecin», dit-il.

Par ailleurs, il compte travailler sur la phase deux de l’agrandissement d’Alcoa à Deschambault-Grondines, qui procure des emplois à tout le monde du comté. «On s’oriente vers une période économique difficile et je ne souhaite pas seulement sauver des emplois, mais également en créer», indique M. Matte.

Le nouveau député désire également que le marché de la deuxième et troisième transformation du bois devienne un élément moteur, un créneau d’excellence dans la région.

Son collègue libéral Raymond Bernier a aussi été élu dans la circonscription de Montmorency, dont Sainte-Brigitte-de-Laval fait partie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *