Actualités
18:30 26 avril 2008 | mise à jour le: 26 avril 2008 à 18:30 temps de lecture: 1 minutes

Les CAVAC comme ressource de premier recours à proximité

Être témoin ou victime d’un acte criminel peut laisser des traces dommageables chez une personne. On peut toutefois trouver de l’aide tout près de chez soi, dans toutes les régions du Québec. La toute première étape consiste à appeler les CAVAC, soit les Centres d’aide aux victimes d’actes criminels.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *