Actualités
14:31 22 décembre 2006 | mise à jour le: 22 décembre 2006 à 14:31 temps de lecture: 2 minutes

Sommet atteint!

Johanne Hains et Gaétan Lapierre, deux citoyens de Lac-Beauport, ont atteint le sommet du Kilimandjaro pour soutenir toutes les personnes atteintes d’arthrite.

Le matin du 5 novembre, alors que la majorité de la population dormait ou déjeunait tranquillement, Johanne Hains et Gaétan Lapierre prenaient des photos au sommet du Kilimandjaro.

Avant leur départ pour cette excursion qui a duré cinq jours, le couple ne pouvait connaître les effets de l’altitude sur eux, mais ils les ont rapidement apprivoisés.
«À partir de 3 000 mètres d’altitude, en raison du manque d’oxygène dans l’air, nous avons ralenti le pas. Nous marchions très lentement, mais nous étions essoufflés comme si nous avions fait du jogging», explique M. Lapierre.

La dernière étape de l’ascension vers le sommet s’est effectuée de nuit, dans la brume et à la lueur de la pleine lune. À partir de 4 600 mètres, les aventuriers exécutaient des demi-pas. «On a marché pendant neuf heures pour parcourir six kilomètres», relate Mme Hains.

Le dernier segment avant le sommet a été plutôt décourageant pour la dizaine de randonneurs qui partageaient la même cordée que le couple. «On avait hâte de voir la pancarte annonçant l’arrivée au sommet, celle qu’on avait vue sur des photos ou sur Internet, et on ne l’apercevait jamais. Puis lorsqu’on l’a vu, l’émotion a gagné tout le monde et on a tous versé des larmes», indique M. Lapierre. Au même moment, la brume s’est dissipée, laissant la place au paysage.
«C’était vraiment une expérience enrichissante, surtout parce qu’elle se déroulait dans un autre pays, avec une autre culture, mais également parce qu’on l’a vécue en groupe. Nous étions une belle équipe de complices», souligne Mme Hains.

M. Lapierre et Mme Hains font partie de l’équipe ArthroAction de la Société d’arthrite. En participant à ce programme avec 61 autres Québécois, ils ont contribué à amasser une somme de plus de 500 000$ pour cette cause.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *