Actualités
18:15 26 avril 2008 | mise à jour le: 26 avril 2008 à 18:15 temps de lecture: 1 minutes

Dénoncer son agresseur pour sortir de sa prison

Ils sont des centaines – voire des milliers – à terrer au fond de leur être de terribles souvenirs. Une parcelle seulement de ces victimes d’actes criminels osent dénoncer leur agresseur, parfois même au péril de leur vie. Martine Ayotte, 46 ans, a attendu plus de 20 ans avant de faire le grand saut : dénoncer son propre père.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *