Actualités
20:19 22 mai 2009 | mise à jour le: 22 mai 2009 à 20:19 temps de lecture: 6 minutes

Les nouvelles du 22 mai 2009

Benoit Charette Un traversée du continent pour 55 modèles T

L’événement va marquer le centenaire d’une course d’endurance qui avait eu lieu entre New York et Seatle. Les participants, qui représentent les 50 états – en plus de cinq voitures venant d’outre mer – vont prendre les mêmes trajets qu’à l’époque et faire escale dans les mêmes villages également. La randonnée va s’amorcer le 14 juin prochain pour se terminer un mois plus tard, le 12 juillet. La voiture qui avait gagné cette course d’endurance était une modèle T 1909. Lors de la commémoration, des modèles T de toutes les années entre 1909 e t 1927 sont attendues.

Le site internet d’Hyundai est le plus apprécié des consommateurs canadiens selon J.D. Power

Effectuant un bond spectaculaire par rapport à 2008, le site Web de Hyundai se classe au premier rang des sites de constructeurs d’automobiles quant à l’indice de satisfaction des acheteurs canadiens d’un véhicule neuf, selon l’étude J.D. Power and Associates 2009 Canadian Manufacturer Web Site Evaluation StudyMS (étude 2009 sur l’indice de satisfaction des consommateurs canadiens en matière de sites Web de constructeurs) publiée aujourd’hui.

L’étude, qui en est à sa quatrième année, analyse les sites Web de constructeurs canadiens du point de vue des consommateurs qui prévoient acheter un véhicule neuf au cours des 12 prochains mois. Quatre facteurs contribuent à l’indice de satisfaction globale de la clientèle : l’information/le contenu, la vitesse de téléchargement des pages du site Web, la fluidité de la navigation et l’aspect du site.

Hyundai se classe au premier rang pour ce qui est de la satisfaction de la clientèle après avoir accumulé 834 points sur une échelle de 1 000, réalisant ainsi un bond de 109 points par rapport à 2008. Hyundai se démarque particulièrement pour ce qui est de la vitesse de téléchargement des pages et de la fluidité de la navigation sur le site Web. Toyota suit Hyundai de près dans le classement (833 points) et se distingue pour l’apparence de son site Web. Mazda arrive troisième avec une note de 829.

Petit ou très petit

L’Angleterre, l’autre pays de l’excentricité. Nouvelle preuve avec Perry Watkins, créateur de la voiture la plus petite du monde, 1 mètre de haut pour 66 cm de large ! Perry Watkins est parti d’une voiturette pour enfant à laquelle il a greffé un moteur de 150 cc. Ajoutez à cela des rétroviseurs, des essuie-glaces, des phares et un klaxon, et voici la plus petite voiture au monde homologuée pour la route (la preuve en photos). Elle est par ailleurs décorée aux couleurs d’un célèbre dessin animé outre Manche,  » Postman Pat « .

C’est vrai qu’elle a tout de même quelque chose d’enfantin… et de surréaliste !

Une Mosler de …2500 chevaux

Le préparateur américain Intense Automotive Design présente la Land Shark, sur la base d’une Mosler MT 900 GTR XX. Jusque-là, tout va bien.

Et puis en découvrant les caractéristiques techniques de la bête, on se dit que ce n’est pas possible : 2500 ch à 10.000 trs/min pour un poids de 861 kg. Une Formule 1 est 4 fois moins puissante, alors qu’une simple Honda Fit est plus lourde…Ce qui est certain, c’est que la Bugatti Veyron passerait presque pour une berline tranquille en comparaison. Notons que pour obtenir une telle puissance, IAD a repris le moteur V8 7,0 litres Corvette gavé de deux énormes turbos et une nouvelle injection plus performante. Du coup, les performances annoncées comme diaboliques, pour ne pas dire irréelles : le 0 à 100 km/h passé en 2,5 s, le 0 à 240 km/h en 6,7 s et, départ arrêté, les 400 km/h atteints en 17,5 s ! Par ailleurs la vitesse maximum est annoncée pour 491 km/h. Des chiffres qui donnent le vertige. IAD et sa Land Shark devraient officialiser ses chiffres lors du prochain festival de vitesse de Bonneville pour une tentative de record sur le lac salé. Et il se dit que Michael Schumacher pourrait être au volant du missile.

Une Mazda RX8 à hydrogène en Norvège

Nouvelle solution de mobilité écologique de Mazda, le RX-8 Hydrogen RE destiné au marché norvégien a été dévoilé lors d’un évènement historique qui s’est tenu à Oslo. Ce véhicule a été présenté dans le cadre de la cérémonie d’inauguration des toutes dernières stations-service à hydrogène HyNor.

Le Prince et la Ministre des Transports de Norvège étaient présents lors de la cérémonie. Après le ravitaillement en hydrogène effectué par le Prince, Mme Navarsete a conduit le célèbre coupé sport à moteur rotatif d’Oslo à la station de Drammen sans émettre le moindre rejet polluant. Après la livraison de ce premier exemplaire restylé de RX-8 Hydrogen RE, Mazda fournira d’autres véhicules aux spécifications norvégiennes pour le projet HyNor dans le cadre de contrats de location à compter de cet été. L’ouverture de stations marque un grand pas en avant pour le projet national de la Norvège visant à créer une infrastructure complète pour l’hydrogène le long des 580 km qui séparent Oslo de Stavanger.

Neuf millions d’Euros pour une Ferrari 1957

Lors d’une vente aux enchères à Maranello, le fief de Ferrari, une 250 Testa Rossa de 1957 a été adjugée à neuf millions d’euros. Un record pour une voiture aux enchères. Une Ferrari 250 Testa Rossa de 1957 a trouvé preneur pour la modique somme de 9.020.000 euros. Cette voiture au cheval cabré est l’un des 22 exemplaires construits à l’époque dans l’usine de Maranello (nord de l’Italie). Cette 250 Testa Rossa, avec numéro de châssis 0714TR, a fait carrière dans la course automobile, principalement en Amérique. Achetée fin 1957 par Piero Droge qui la plaça quatrième en janvier 1958 lors des 1000 km de Buenos Aires (Argentine), elle participa ensuite à d’autres épreuves au

Brésil, à Cuba et au Portugal. En 1959, le Texan Alan Connell la racheta. Il l’a fit courir au championnat SCCA (Sport Cars Club of America) où elle gagnera quelques courses. Ses épopées sportives se sont terminées en 1963 à l’Elkhart Lake 500. Techniquement, la Ferrari 250 Testa Rossa de 1957 dispose d’un V12 de 2953 cm³ développant 300 ch à 7500 tr/min et 302 Nm à 6100 tr/min pour un poids de 798 kg, avec une boîte manuelle à quatre rapports.

Lors de cette vente « Ferrari Leggenda e Passione », organisée conjointement par Ferrari et RM Auctions en collaboration avec la maison Sotheby’s, cette 250 Testa Rossa, une automobile rare, a battu le précédent record de près de 2 millions d’euros. En effet, l’an dernier, une 250 GT California Spider de 1961, ayant appartenu à l’acteur américain James Coburn, avait été adjugée à « seulement » 7.040.000 euros.

Benoit Charette est co-propriétaire et rédacteur en chef de l’Annuel de l’Automobile 2009. Il anime également l’émission En Voiture tous les Samedi à MIDI sur les ondes du 98,5 FM de Montréal et le réseau Corus Québec ou via internet au http://www.985fm.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *