Actualités
20:56 13 août 2008 | mise à jour le: 13 août 2008 à 20:56 temps de lecture: 4 minutes

La Saint-Charles à l’honneur lors de l’événement Canotgraphie 2008

La fin de semaine promet d’être bien remplie dans la Haute-Saint-Charles avec la première édition de l’événement Canotgraphie, les 16 et 17 août. Au programme, chorégraphies en canot, excursions sur la Saint-Charles, spectacles musicaux, visites guidées et du plaisir pour toute la famille.

Il y a plusieurs façons de célébrer un anniversaire. Jean Légaré, propriétaire de Canots Légaré, a décidé de profiter du centième anniversaire de son entreprise pour organiser un tout nouveau festival qui fait la place belle à la rivière Saint-Charles. Ainsi est né Canotgraphie.

Ne cherchez pas le mot canotgraphie dans un dictionnaire, vous ne le trouverez pas. Il sort tout droit de l’imagination des organisateurs de l’événement. Le terme vient de la fusion des mots canot et chorégraphie.
«L’idée derrière Canotgraphie est de faire découvrir un sport méconnu du public, le ballet sur l’eau, raconte Jean Légaré. Lorsque l’on parle de canot, l’accent est souvent mis sur le canot d’eau vive. Canotgraphie veut lever le voile sur le canot en eau calme.»

Le ballet consiste en une série de mouvements enchaînés par l’avironneur qui fait littéralement danser son canot sur l’eau. La maîtrise dont fait preuve l’avironneur pour, par exemple, faire avancer de côté son embarcation est époustouflante.

Tout au long des journées de samedi et de dimanche, les festivaliers pourront se rendre chez Canots Légaré pour voir à l’oeuvre les meilleurs avironneurs en eau calme du Québec.

Le volet aquatique du festival comprend également des expéditions en rabaska sur la rivière Saint-Charles du château d’eau jusqu’aux Marais du Nord, des randonnées le long du sentier pédestre du parc linéaire de la rivière Saint-Charles et des croisières à bord du Charleau, le tout nouveau bateau de Canots Légaré.

Des activités familiales

En marge du volet aquatique, Canotgraphie propose une foule d’activités réparties sur six sites grâce à la collaboration de divers partenaires, dont la Société de la rivière Saint-Charles, la Corporation du parc de la falaise et de la chute Kabir Kouba, la Société d’histoire de La Haute-Saint-Charles, l’Office du tourisme de Wendake et l’Arrondissement de La Haute-Saint-Charles.

Visites du parc de la falaise, randonnée historique dans Château-d’Eau, présentation de la pièce «Paroles d’aîné(e)s ! Loretteville et ses industries au début du XXe siècle», permettront à chacun d’y trouver son compte. «Nous voulons créer un engouement dans le secteur, affirme M. Légaré. Dans le fond, les 100 ans de Canots Légaré sont seulement un prétexte pour lancer ce festival!»

Canotgraphie présente également un grand spectacle sur la scène du parc Jean-Roger-Durand, samedi soir dès 20h, alors que Louis Guérin et le groupe Québec 1908 proposent Le Ragtime de Québec. Ce spectacle est un voyage imaginaire dans la ville de Québec telle qu’elle était en 1908 grâce à des compositions originales inspirées du style musical ragtime en vogue à l’époque.

Le groupe Tailor Made Fable fera ensuite faire au public un saut dans le temps d’une centaine d’années jusqu’en 2008 au moyen de son rock décapant aux accents pop et de son énergie contagieuse. Lauréats de la dernière édition du Festival Envol et Macadam, les membres de Tailor Made Fable présentent un spectacle dynamique où voix accrocheuses et guitares musclées se marient à une section rythmique solide et endiablée.

Canotgraphie offre également un souper méchoui, un grand petit-déjeuner et de nombreux prix de présence, dont le tirage de quatre canots. Comme l’événement gravite autour de la rivière Saint-Charles, tous les profits éventuels de Canotgraphie seront remis à la Fondation de la rivière Saint-Charles. Il est possible de s’inscrire dès maintenant à l’événement sur le site http://www.canotgraphie.com.

Les festivaliers pourront apprécier toute l’adresse des avironneurs pendant l’événement Canotgraphie 2008, les 16 et 17 août prochains.>(Photo Jean Pascal Lavoie)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *