Actualités
20:00 5 mai 2015 | mise à jour le: 5 mai 2015 à 20:00 Temps de lecture: 5 minutes

Sainte-Catherine investit pour accroître son attrait régional

MUNICIPAL. Pôle régional dans l’ouest de la MRC La Jacques-Cartier, Sainte-Catherine planifie plusieurs investissements afin d’améliorer ses services et bonifier son pouvoir d’attraction. La Ville prévoit d’ailleurs amorcer la plupart des projets inscrits à son programme triennal d’immobilisations (PTI) à court terme.

Rencontrés lors d’une activité locale de loisir, le maire de Sainte-Catherine, Pierre Dolbec, et son directeur général, Marcel Grenier, n’ont pas hésité à énumérer les projets qui seront lancés prochainement. La liste est longue comme en témoignent les nombreux appels d’offres publiés au cours des derniers mois. Dans les faits, le PTI 2015-17 annonce l’injection de plus de 20M$ sur le territoire. Or, ces investissements se concrétiseront en majorité durant les deux prochaines années.

«Notre ville est en croissance et ses besoins évoluent rapidement. Il fallait procéder dans plusieurs dossiers et les faire avancer de front pour ne pas nuire à notre développement. Tous les secteurs d’activités, tant les transports, la culture, les sports, la sécurité et l’environnement, sont touchés», explique le maire Dolbec qui y voit une forme de signature que laissera son administration.

Selon ce dernier, ces initiatives continueront à faire de Sainte-Catherine une des villes les plus attrayantes à proximité de la Capitale. «Elles permettront aux citoyens de bénéficier de meilleurs services de proximité à un coût abordable. Notre priorité demeure l’amélioration de la qualité de vie des citoyens dans un environnement sain et agréable.»

Réaménagement route 367

Un des importants chantiers qui s’ébranlera consiste à réaménager la route 367 (Fossambault) à l’entrée de la municipalité. Au ministère des Transports, on confirme que les travaux convertiront l’artère provinciale en boulevard urbain, entre les rues Edward-Assh et Désiré-Juneau. Ils résulteront en l’ajout d’un terre-plein central et de trottoirs de chaque côté, afin d’améliorer la sécurité des piétons et la fluidité de la circulation.

L’investissement est évalué à 6,4M$, dont 1,5M$ fournis par la Ville (900 000$ aqueduc-égouts et 600 000$ voirie). Le maire Dolbec ajoute que le MTQ réalisera aussi les travaux d’amorce de la nouvelle rue collectrice, qui reliera d’ici quelques années les routes de la Jacques-Cartier à Fossambault, à la hauteur de la rue du Levant.

Ajout au parc industriel

Une somme de 1,85M$ est prévue pour la phase 3 du parc industriel de Sainte-Catherine. Celle-ci mènera à l’ajout d’une rue ainsi que d’un bassin de rétention pour le drainage des eaux de pluie. Une taxe foncière spéciale s’appliquera au secteur, alors qu’on s’attend à rembourser l’emprunt à même la vente des terrains. Un autre montant de 1,4M$ sera dédié à l’entretien du réseau routier, dont la réfection de la rue Jean-Baptiste Drolet.

Bâtiment multifonctionnel

«En se rendant au parc de glisse, on constate l’étroitesse du pavillon du Grand-Héron. Trois roulottes temporaires ont dû être ajoutées pour combler le manque d’espace. Avec les équipements prévus dans notre plan directeur des loisirs dans ce parc, une nouvelle infrastructure s’avère nécessaire. Un nouveau bâtiment multifonctionnel sera donc aménagé au coût de 800 000$. Il remplacera les roulottes et on conservera le pavillon existant», justifie Pierre Dolbec. Par la suite, il sera possible d’installer à proximité des jeux d’eau et une pataugeoire (500 000$).

Eau potable et épuration

Le principal projet de l’année 2016 consistera en l’agrandissement de l’usine Duchesnay ou la construction d’une nouvelle installation pour assurer l’alimentation en eau potable. Le projet avoisinera les 5M$, estimation à préciser en fonction du résultat des études de faisabilité. En complément, on prévoit la construction (1,6M$) d’une station d’épuration des eaux usées de type MBBR (Moving Bed Bio Reactor). Il s’agit d’une solution compacte et flexible en prévision du développement futur de la Ville.

Bibliothèque déménagée

Une enveloppe de 1,7M$ est réservée pour le déménagement de la bibliothèque municipale Anne-Hébert. Le projet approuvé a été retardé par le changement de gouvernement provincial au printemps 2014. Le maire et le directeur général gardent espoir que la subvention promise de 850 000$ sera reconduite prochainement. Il est prévu de la réinstaller à côté de l’école des Explorateurs, près d’un secteur en développement. Parallèlement, le vieux centre-ville est appelé à regrouper les activités de loisir.

Nouveau poste de pompier

La sécurité publique est également considérée avec le projet de construction d’un poste de pompier satellite (environ 400 000$) à Lac-Saint-Joseph. Le maire Dolbec y voit une façon d’améliorer la couverture de risques régionale et de remplir son rôle de ville centre ayant la responsabilité de desservir les municipalités voisines de Lac-Saint-Joseph et de Fossambault. Cela procurera également une meilleure rapidité d’intervention dans le nord de Sainte-Catherine.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *