Actualités
20:43 12 juin 2015 | mise à jour le: 12 juin 2015 à 20:43 Temps de lecture: 3 minutes

Portneuf: le camping Panoramique en pleine reconstruction

CATASTROPHE. L’heure est au nettoyage au camping Panoramique de Portneuf suite aux nombreux dégâts survenus à la suite de pluies torrentielles dans la nuit de mardi à mercredi.

Le bilan est dur au Camping Panoramique. Dans la nuit de mardi et mercredi, un orage stationnaire qui est resté pendant près de trois heures a provoqué des glissements de terrain. Résultat, quatre ponts détruits, trois rues détruites, des arbres effondrés et une roulotte enfoncée dans le sol.

«On a dans un premier temps sécurisé les lieux en sortant la roulotte et en relocalisant nos sept clients qui étaient dans des endroits à risque. Aujourd’hui, on leur donne un coup de main pour qu’ils s’installent dans leur nouvel endroit. C’est une situation pénible pour eux», confie Jayson Durocher, le gestionnaire du camping.

Un cas rarissime

Aucun aménagement n’avait été prévu pour un tel climat, la situation étant exceptionnelle. «On ne s’y attendait pas du tout, le rail de chemin de fer a été détruit, la pâtisserie… Il y a eu des voitures enfoncées dans le sol, sept chemins coupés dans la municipalité à cause des pluies torrentielles. Aucune infrastructure n’était adéquate pour ce type de problème», assure Jayson Durocher, qui a dû aller chercher l’habitant de la roulotte impactée à trois heures du matin. «Ça tombait vraiment terriblement. J’ai mis du temps à pouvoir le rejoindre, et il était vraiment temps qu’il quitte. Il s’en est bien sorti, Dieu merci, il n’y a pas eu de blessé, juste de gros dégâts matériel.»

Depuis la catastrophe, l’équipe du camping est en plein travail. Ils en sont aujourd’hui à la refonte du troisième pont. Et le gestionnaire peut compter sur l’aide de bûcherons spécialisés dans ce genre de cas extrême pour retirer les arbres tombés du ruisseau. L’heure est à la reconstruction, mais aussi à la surveillance, «on s’assure qu’il n’y ait pas d’autres glissements de terrain», explique Jayson Durocher.

Un impact sur l’avenir du camping ?

Face aux coûts matériels, pour l’instant, le camping est en contact préliminaire avec les assurances et le gouvernement provincial. Mais il n’est pas question de reconstruire sans prendre en compte la catastrophe. «On va commencer à travailler sur une solution permanente pour s’assurer que si ça arrive encore, ça ne se reproduira pas de la même manière. On aura sûrement de gros travaux durant l’été qui risque d’affecter notre nombre de clients, mais ce réaménagement complet va être une plus-value à long terme», déclare le gestionnaire, optimiste.

Le camping a dû seulement faire face pour l’instant à quelques annulations suite aux informations diffusées dans les médias, mais les clients ont été, dans l’ensemble, très compréhensifs malgré une situation difficile. «Les glissements ont vraiment eu lieu à l’extrémité sud-est de la propriété, ce n’était pas en plein milieu où ça aurait affecté beaucoup plus de monde donc je ne pense pas que ça va impacter sur notre clientèle dans l’avenir», conclut Jayson Durocher.

 

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *