Actualités
19:34 18 juin 2015 | mise à jour le: 18 juin 2015 à 19:34 temps de lecture: 3 minutes

Conférence de Robert Miller: s’inspirer chez les voisins

CONFÉRENCE. Croire en ses rêves et aller de l’avant sont les deux mantras que le maire des cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury et préfet de la MRC La Jacques-Cartier, Robert Miller, a mis de l’avant lors de sa conférence du 17 juin à Beaupré.

Robert Miller a pris la parole dans le cadre du 4 à 7 des partenaires et des élus municipaux du groupe Côte à Côte en action. À la mairie depuis 2009, il s’assure, avec ses partenaires locaux, que les citoyens de la municipalité conservent un mode de vie sain et actif.

Pour réaliser ses projets, l’important est à son avis de toujours regarder vers l’avant et de rester positif. «J’ai toujours préféré regarder le verre à moitié plein qu’à moitié vide», a-t-il confié lors de la conférence. C’est avec cette attitude que les projets se concrétisent à son avis.

Il a ajouté l’importance que prenait le milieu communautaire, comme Côte à Côte en action sur la Côte-de-Beaupré, pour mobiliser les citoyens à rester actif. «On a un organisme semblable chez nous, Cantons s’active, a-t-il soulevé. C’est formidable d’avoir des équipes de bénévoles créatifs qui ont à cœur le bien-être des citoyens. Il suffit de prendre leur projet et de les mettre en application.» De nombreux projets, comme Trottibus qui fait marcher les enfants jusqu’à l’école, ou la course des couleurs qui garde les gens actifs, font partie des activités disponibles dans les cantons unis.

Utiliser son territoire

Selon le maire des cantons unis, la Côte-de-Beaupré comporte plusieurs milieux naturels à exploiter pour favoriser l’activité des gens. «Chez nous, on a le parc de la Jacques-Cartier. Chez vous, vous avez le fleuve. Chez nous, on a la station touristique de Stoneham. Chez vous, vous avez le Mont-Sainte-Anne, a-t-il donné comme comparatif. Il faut démocratiser ces endroits, ouvrir leur accès à nos citoyens.» Avec un rabais aux abonnements du parc de la Jacques-Cartier négocié par la ville pour les gens de Stoneham, les inscriptions ont bondi de 30%, a illustré le maire.

Saisir les opportunités est aussi primordial lorsqu’il est temps d’entreprendre un projet selon le préfet de la MRC de la Jacques-Cartier. Il fait référence notamment à des travaux routiers qu’a entrepris le ministère des Transports sur son territoire. «Quand on a su qu’ils allaient venir rénover la route, on a fait la demande pour que deux bandes cyclables soient ajoutées de part et d’autre de la route, a-t-il fait savoir. Les camionneurs qui passaient trouvaient que ça devenait serré. Je leur ai répondu qu’il avait simplement à ralentir lorsqu’ils passeraient par là.» Près de 19,5 kilomètres de bande cyclable ont été ajoutés dans la municipalité. Environ 10,5 kilomètres de trottoir se sont aussi ajoutés depuis l’élection du maire en 2009.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *