Actualités
20:38 24 avril 2013 | mise à jour le: 24 avril 2013 à 20:38 temps de lecture: 4 minutes

Une vision sur dix ans pour Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Le plan-concept de développement, qui servira de base à l’adoption d’un programme particulier d’urbanisme pour toute la partie sud-est de la Ville, vient d’être rendu public. Protection de milieux humides, nouvelles routes, nouveaux logements, nouvelle école, une bibliothèque et une piscine font, en autre, partie des projets de la municipalité pour ce secteur qui sera urbanisé dans les dix prochaines années.

«C’est par souci de transparence que nous présentons ce plan concept. Il permettra aux citoyens de réaliser vers où va la ville», annonce d’emblée Pierre Dolbec, maire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

Ce plan prévoit la construction d’une nouvelle école. À ses côtés, la municipalité souhaiterait y greffer le gymnase scolaire, le parc-école et la bibliothèque scolaire municipale.

Le maire espère pouvoir démarrer la construction de l’école et de la bibliothèque en même temps afin de faire des économies d’échelle. La relocalisation de la bibliothèque est inévitable. En effet, elle est actuellement située en zone inondable et ne peut donc pas être agrandie. Construite voilà 27 ans, la bibliothèque n’est plus adaptée aux besoins de la population grandissante de la ville. Elle passera ainsi de 235 m2 à 640 m2. Ce projet est estimé à 1.6 M$, subventionné à 50 %. «L’idéal serait de trouver un mécène pour financer la part de la Ville», dit le maire.

Dans un deuxième temps, la piscine intérieure pourrait voir le jour d’ici 2015-2016.

Une nouvelle route

Une nouvelle route verra le jour. Elle prolongera la rue du Levant jusqu’à la route de la Jacques-Cartier. Des plantations d’arbres, des bandes gazonnées et l’installation de lampadaires seront prévues. «Cela donnera une belle entrée d’agglomération. Pour ce faire, la Ville devra s’arrimer avec les travaux de traversée d’agglomération que projette le ministère des Transports sur la route de Fossambault, retardés par le changement de gouvernement. Je mets de la pression au niveau politique pour savoir en quelle année les travaux sont prévus», souligne le maire.

Ces travaux de plus de 4.9 M$, dont 900 000 $ à la charge de la Ville, incluront un feu de circulation à l’intersection de la rue du Levant et de la route de Fossambault. Il s’agit d’un feu «promis par le Ministère depuis quelques années et d’une grande importance pour la sécurité de nos citoyens.»

Le schéma étudié permettra «de réduire automatiquement la circulation à la hauteur du parc industriel jusqu’à l’entrée de Sainte-Catherine. Il circule entre 15 000 et 15 500 véhicules par jour sur Fossambault. On veut prendre les moyens pour que cette circulation se passe bien», poursuit-il.

Près de 1 000 logements supplémentaires

Ce plan-concept rencontrera plusieurs des objectifs du Plan métropolitain d’aménagement et de développement du territoire de la Communauté métropolitaine de Québec, notamment au niveau des critères de densité.

Il prévoit la construction de 590 logements pour les cinq prochaines années et 364 autres dans un horizon de six à dix ans. Ces derniers logements sont prévus dans le futur agrandissement du périmètre urbain. «On parle sur dix ans, d’un total de 954 unités», souligne-t-il.

En effet, le projet comptera 544 unifamiliales isolées, 98 unifamiliales jumelées, 33 blocs à 4 logements, 25 unités à 6 logements et un projet d’ensemble d’une trentaine de logements.

Préserver les milieux humides

Autre préoccupation de la Ville, la protection des milieux humides au cœur du futur développement de la Ville, situé entre les toutes de la Jacques-Cartier et des Érables. «Les cours d’eau y seront aussi protégés. Selon la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier, ce secteur comprend des milieux humides parmi ceux ayant le plus d’indices de valeur écologique. Cette grande zone donnera l’impression d’un grand parc central à l’intérieur même de la ville. Ce parc séparera les deux côtés résidentiels», rajoute le maire.

De plus, les déplacements à pied ou à vélo seront également favorisés. Des liens piétonniers sont d’ailleurs prévus entre les quartiers et la nouvelle école primaire.

Le prochain plan d’urbanisme sera disponible en consultation d’ici quelques semaines. Il respectera les enjeux du Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Québec. Il prévoit faire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier un lieu d’implantation préférentiel des équipements à rayonnement régional comme l’aréna ou encore la future piscine.

Le Jacques-Cartier, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *