Actualités
23:45 19 janvier 2013 | mise à jour le: 19 janvier 2013 à 23:45 temps de lecture: 3 minutes

Une soixantaine d’équipes au Classique hivernal de Valcartier

La première édition du Classique hivernal, organisée par le Village Vacances de Valcartier, se déroule cette fin de semaine. Demain, dimanche, les compétitions vont reprendre à 11 h et à 14 h.

Ce sont 66 équipes de six chiens de traîneaux et plus de l’Amérique du Nord mais aussi de l’international qui s’affrontent dans l’une des deux catégories de course. Demain, dimanche, le départ de la classe six chiens sur une distance de six milles sera donné à 11 heures. À 14 heures, ce sera au tour des mushers de la classe illimitée sur une distance de 12 milles.

«Cette première édition est une réussite sur le volet international puisque nous avons des coureurs de la France, du New-Hampshire. Nous avons des coureurs avec des records du monde», souligne Simon Drouin, vice-président aux opérations du Village Vacances Valcartier.

Sur une piste damée d’une largeur de 10 pieds en sens unique, les mushers prennent le départ à deux minutes d’intervalle. Et dès le décompte terminé, les chiens s’élancent à une vitesse impressionnante.

Une passion avant tout

Venus avec six, douze ou quatorze chiens, le musher est avant tout un passionné. «Il faut former une équipe avec ses chiens pour que la complicité puisse se développer au fil du temps, explique Nathasha Giroux, de Saint-Augustin-de-Desmaures. Je fais de la compétition depuis 3 ans, pour me surpasser. Et comme tout sport, celui-là demande beaucoup de pratique.»

Parmi les coureurs, il y a Catherine Thibodeau, 13 ans, originaire de Saint-Georges. Cette jeune musher fait de la compétition depuis quatre ans. «C’est mon père qui m’a transmis sa passion pour les chiens. C’est le fun comme activité. Je compétitionne avec six chiens et nous en avons une trentaine chez nous», explique-t-elle quelques minutes avant le départ.

Quant à Réjean Therrien, de Saint-Émile, il participe à la classe illimitée, avec 14 chiens. «Je cours depuis plusieurs années. J’ai commencé le chien de traîneau très jeune. Chez nous, ça se transmet de père en fils. Cela fait une centaine d’années que nous avons des chiens. Et c’est l’amour des chiens qui m’attire le plus. C’est comme nos enfants», raconte ce propriétaire de 35 chiens.

«Nous désirons, malgré notre première édition, être les pionniers dans le sport du chien de traîneaux et éventuellement commercialiser le chien de traineaux pour en faire un rendez-vous annuel», confie Simon Drouin.

Les gagnants se mériteront 6 000$ en bourse.

Les citoyens pourront assister gratuitement aux compétitions de chiens de traîneaux en se rendant dans les stationnements du Village Vacances Valcartier. Pour l’occasion, le centre de jeux sera ouvert jusqu’à 22 h. Les amateurs de glissades peuvent aussi se procurer des billets de glissade ainsi que les divers forfaits offerts au tarif régulier ou en réservant au valcartier.com.

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *