Le Jacques-Cartier
12:13 17 décembre 2021 | mise à jour le: 17 décembre 2021 à 12:13 Temps de lecture: 4 minutes

Un toit à 2 M$ pour la patinoire de Saint-Gabriel-de-Valcartier

Un toit à 2 M$ pour la patinoire de Saint-Gabriel-de-Valcartier
Photo: gracieusetéAprès la construction d’une nouvelle surface en 2020 et l’ajout d’un préau dans les derniers mois, la patinoire de Saint-Gabriel-de-Valcartier ouvrira ses portes le 19 décembre.

La Ville de Saint-Gabriel-de-Valcartier s’est dotée d’un préau pour recouvrir sa patinoire municipale. La deuxième phase du projet de 3,2 M$ de la municipalité a été inaugurée le 13 décembre dernier et devrait faire bien des heureux dans la Jacques-Cartier.

«C’est une incroyable fierté de voir que nos nombreux efforts ont été récompensés, se réjouit le maire de Saint-Gabriel-de-Valcartier, Brent Montgomery. Je pense qu’on a officiellement atteint notre objectif de maximiser l’espace pour les loisirs sur les terrains qui entourent les bureaux municipaux.»

Depuis 2014, les élus municipaux font des démarches afin d’offrir une cure de jeunesse à la patinoire municipale aux installations vétustes. Leurs efforts ont permis à la Ville d’obtenir une importante subvention des gouvernements canadien et québécois, dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), d’une valeur maximale de 2 M$. L’intégralité de cette somme a servi à ériger un toit pour recouvrir la surface glacée afin de créer un espace pouvant accueillir des évènements tout au long de l’année.

La première partie du projet d’une valeur de 1,2 M$ consistait à reconstruire une patinoire avec des installations au goût du jour, tout en ajoutant de l’espace de stationnement. La Ville s’est procuré les anciennes bandes et le tableau indicateur de la patinoire des Galeries de la Capitale afin de compléter son projet en limitant les coûts. La base de la patinoire qui était auparavant en asphalte est désormais une grande dalle de ciment, matière qui facilite énormément la création de la glace chaque année.

Penser à tout

Le préau dont la construction a commencé au cours du mois de mai est majoritairement constitué de bois au niveau de la structure et surmonté d’un toit en tôle. L’ensemble est doté d’un grand système d’éclairage pour permettre la tenue de matchs amicaux et d’activités en soirée. «Le résultat est au-delà de nos attentes. C’est très bien conçu, la firme d’architecture WSP Canada a fait du très beau travail. On voulait inclure beaucoup de bois, parce que c’est une des richesses de la région et que ça permet à la patinoire de se fondre dans les environs», explique M. Montgomery.

Le député de La Peltrie et ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Protection des renseignements personnels, Éric Caire, abonde dans le même sens que celui qui occupe le poste de maire depuis 1988. «Je suis fortement impressionné par le résultat final, c’est une infrastructure qui bénéficiera à toute la population de Saint-Gabriel et des environs. On passe d’une patinoire locale à un espace d’une qualité extraordinaire qui perdurera.»

L’ajout d’un préau permet également à la municipalité de réduire les effets d’une problématique grandissante au cours de la saison hivernale: les jours de pluie. «Ça va nous permettre de maximiser la saison de patinage, parce que la glace ne sera pas aussi affectée par les redoux que lorsqu’elle était à découvert. C’est aussi un grand pas en avant pour ce qui est de l’entretien, parce qu’avec un toit, on n’a pas à se soucier des bordées de neige», constate le maire de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

«Finies les heures de pelletage avant de pouvoir faire un match ou les interruptions pour gratter la patinoire parce que la neige est trop abondante, poursuit M. Caire. C’est un gros plus pour la Classique hivernale de hockey de la municipalité qui pourra se dérouler sans accrocs, peu importe le temps qu’il fait.»

D’après Brent Montgomery, plusieurs organisateurs d’évènements ont déjà manifesté leur intérêt pour pouvoir utiliser la surface de béton couverte pour la tenue de différentes activités pendant l’année à venir.

«La nouvelle structure pourra devenir un incroyable espace de rassemblement pour les gens de partout dans la Jacques-Cartier.»

Éric Caire

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.