Le Jacques-Cartier
13:33 19 novembre 2021 | mise à jour le: 19 novembre 2021 à 13:33 Temps de lecture: 4 minutes

Changement de cap à venir à Lac-Beauport

Changement de cap à venir à Lac-Beauport
Photo: Photo gracieuseté Option citoyenne Lac-BeauportLe nouveau maire de Lac-Beauport et avocat de métier, Charles Brochu, prépare un important changement de cap au conseil municipal.

Le nouveau maire de Lac-Beauport, Charles Brochu, souhaite instaurer beaucoup de changements à l’hôtel de ville, afin de favoriser la transparence et la collaboration avec les citoyens.

«Plusieurs comités ont été abolis par la dernière administration, qui préférait gouverner sans vraiment demander l’opinion des résidents de Lac-Beauport. Je voudrais qu’on revienne à la base d’une saine gouvernance en ramenant les discussions et la période des questions et en demandant l’opinion des citoyens», affirme M. Brochu.

Il compte également tenir sa promesse électorale et organiser une grande consultation plénière afin que les Lac-Beauportois puissent communiquer leurs envies et leurs inquiétudes par rapport à la municipalité. «Je veux que l’on réfléchisse à ce qu’on veut faire pour les prochaines années à Lac-Beauport. Non seulement pendant mon mandat, mais surtout pour les prochaines décennies parce que de nos jours c’est primordial d’avoir un plan de développement solide.»

L’assemblée devrait avoir lieu au début de l’année 2022, puisque «l’organisation de ce genre d’évènement prend du temps et que les élus ont beaucoup de pain sur la planche dans les prochains mois», explique celui qui a mérité 63,41% des voix lors de l’élection municipale, soit presque trois fois plus que son plus proche poursuivant. Tous les organismes et organisations de la municipalité seraient invités à venir donner leur opinion sur la manière dont la ville devrait se développer.

Plusieurs dossiers à revoir

Charles Brochu a fait campagne en promettant qu’il donnerait un bon coup de barre par rapport au développement résidentiel et c’est bien ce qu’il compte faire avec le conseil municipal. «Je veux que l’on repasse par-dessus tous les projets qui ont été approuvés ou étaient sur le point d’être approuvés par l’ancien conseil. Je crois qu’il y a de sérieuses questions à se poser par rapport à la nécessité de plusieurs d’entre eux», constate-t-il.

L’un des plus importants dossiers auquel le nouveau maire devra faire face est sans contredit le projet de construction Horizons condos, du secteur Mont-Tourbillon. Il s’agit d’un ensemble de 78 unités qui prendrait place sur le sommet de la montagne, en surplomb du parcours de golf, et qui divise énormément les citoyens de Lac-Beauport. «Je ne comprends pas comment ça a pu être autorisé par l’ancienne administration. Pour moi, c’est hors de question de laisser le projet voir le jour en tant que tel. La ville n’a pas besoin de plus d’habitations haut de gamme qui vont attirer une clientèle très limitée», explique M. Brochu.

L’avocat de métier croit également que l’ajout d’un complexe résidentiel aussi colossal empirerait les problèmes de circulation avec lesquels les automobilistes doivent composer sur le chemin du Tour-du-Lac. «On a déjà des problèmes de sécurité routière à régler, par rapport à la cohabitation entre les cyclistes et les voitures. Nous n’allons certainement pas donner le feu vert à un projet qui ne ferait qu’aggraver la situation.»

L’amélioration de l’offre des loisirs fait également partie des préoccupations du nouveau maire. Selon lui, la municipalité doit se doter de beaucoup plus de parcs et d’aire de loisir, afin d’améliorer la qualité de vie des résidents d’un peu partout sur le territoire. «Pour l’instant, les gens qui sont un peu plus en périphérie du lac sont contraints de faire plusieurs kilomètres pour trouver un parc où passer du temps en famille. Je veux corriger cette situation, parce qu’ils paient des taxes comme tout le monde et ils méritent d’avoir accès aux mêmes services», conclut Charles Brochu.

«Je veux que les attraits naturels de Lac-Beauport soient au centre du développement municipal. Selon moi, c’est important que les citoyens aient leur mot à dire dans la gestion de la ville.»

-Charles Brochu

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *