Le Jacques-Cartier
16:51 28 octobre 2021 | mise à jour le: 28 octobre 2021 à 16:51 Temps de lecture: 4 minutes

Des centaines de familles rendent grâce à la nature

Des centaines de familles rendent grâce à la nature
Photo: Gracieuseté SNAP QuébecLa section Québec de la Société pour la nature et les parcs du Canada invite tout un chacun à venir célébrer la nature en famille dans les parcs nationaux de la province.

La section Québec de la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP Québec) est très satisfaite du déroulement de la sixième édition de l’évènement Grâce à la nature. L’activité qui est tenue chaque année lors du weekend de l’Action de grâce a eu lieu dans cinq parcs nationaux du Québec, y compris au Parc national de la Jacques-Cartier.

«Nous voulons changer la perception d’une fête qui était auparavant une célébration religieuse pour remercier la terre de sa générosité au cours des récoltes. Depuis quelques années, on remarque que l’attachement à la nature est de plus en plus important et nous croyons que cette fin de semaine de l’année est un excellent moment pour lui dire merci», confie le directeur général de la SNAP Québec, Alain Branchaud.

Plusieurs activités de reconnexion à la nature sont organisées pour l’occasion. La première, L’Accol-Arbre, est une occasion pour les familles d’aller entrer directement en contact avec la forêt. «Nous avons mis sur pieds des stations de câlins d’arbres pour que les gens puissent démontrer leur amour pour le grand air très concrètement. C’est présenté sous forme de défi, puisqu’il y a plusieurs types d’arbres à trouver dans le parc», explique M. Branchaud.

La SNAP Québec a également transformé l’un des arbres de chacun des parcs en arbre à souhaits, où les visiteurs peuvent écrire un vœu pour la nature qui sera ensuite compilé par l’organisme. «Lors de l’édition 2021, il y a eu des centaines de souhaits par parc. On est très satisfaits de voir que les gens ont beaucoup d’intérêt pour cette activité», poursuit le directeur général.

Une autre station gérée par l’organisme a pour objectif de sensibiliser les participants à l’importance de prendre son temps dans un monde de plus en plus rapide. Les visiteurs doivent marcher sur un tronc de cinq mètres de longueur le plus lentement possible, sans tomber. «C’est l’activité préférée des familles. On voit souvent des compétitions de lenteur et ça amuse beaucoup les enfants.»

Dans tous les parcs participants, une équipe de bénévoles de la SNAP Québec s’occupe de superviser les différentes activités du parcours de connexion à la nature. En quittant le parc, la population est invitée à signer le Livre Dehors, une version plein air du livre d’or que l’on trouve dans différents établissements touristiques.

Ampleur nationale

Les instigateurs de Grâce à la nature sont persuadés qu’un grand avenir attend leur concept de célébration. «Pour l’instant, l’évènement se déroule dans différents parcs du Québec et de l’Ontario, mais on espère élargir nos horizons à l’entièreté du Canada. Notre objectif serait que la fin de semaine de l’Action de grâce soit reconnue comme une occasion de remercier la nature dans tout le pays», affirme Alain Branchaud. Il a également établi des contacts pour que l’évènement ait lieu en France au cours des prochaines années.

L’équipe de M. Branchaud compte également créer d’autres évènements du genre à différents moments de l’année. «Je pense que c’est un projet qui a énormément de potentiel et notre organisation fourmille d’idées pour intéresser les gens à solidifier leur relation avec la nature», conclut celui qui est à la SNAP Québec depuis 2015.

«Plusieurs études démontrent que de se reconnecter avec la nature a d’énormes bienfaits sur la santé mentale. Pendant la pandémie, la population a cherché refuge dans les grands espaces et nous sommes persuadés que c’est une tendance qui doit perdurer.»

Alain Branchaud

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *