Le Jacques-Cartier
14:48 30 novembre 2020 | mise à jour le: 30 novembre 2020 à 19:56 Temps de lecture: 2 minutes

La Traverse de Laval enfin sécuritaire

Une partie de la Traverse de Laval située tout près de Sainte-Brigitte-de-Laval. /Photo Métro Média – Alain Couillard
Cet îlot a été ajouté lors des travaux réalisés cet été. /Photo Métro Média – Alain Couillard
La limite de vitesse a été réduite à 50 km/h dans le secteur de Lac-Beauport. /Photo Métro Média – Alain Couillard
Le maire Michel Beaulieu (à droite) en compagnie du député Sylvain Lévesque. /Photo Métro Média – Alain Couillard

Transport. Les travaux de réfection de la Traverse de Laval sont officiellement terminés. Reconnue par le CAA à quelques reprises comme l’une des pires routes au Québec, la réfection de la Traverse de Laval, entamée le 10 août, a coûté au total 4,14 M$.

Le maire Michel Beaulieu (à droite) en compagnie du député Sylvain Lévesque. /Photo Métro Média – Alain Couillard

«Treize ponceaux ont été refaits complètement. La Traverse de Laval est maintenant beaucoup plus sécuritaire et plus large pour les piétons et les vélos», souligne le maire de Lac-Beauport, Michel Beaulieu. Au final, les travaux réalisés comprennent la remise à niveau de la voirie, l’aménagement d’une entrée de ville, la construction d’intersections surélevées, la mise en place d’une bande cyclable entre le chemin du Tour-du-Lac et le chemin du Lac-Tourbillon, la réparation des glissières de sécurité, le marquage de la chaussée ainsi que l’ensemencement de gazon.

En point de presse ce matin, le maire a rappelé que cette portion de la route était une infrastructure municipale en soulignant qu’elle n’était pas conçue pour le transit de véhicules lourds. «J’espère que les conducteurs de ces véhicules emprunteront les routes gouvernementales prévues à cet effet et conçues pour cela.» Il souhaite d’ailleurs une intervention du ministère des Transports afin qu’il légifère pour limiter voire interdire le transit des camions lourds.

Michel Beaulieu a souligné l’intervention du député de Chauveau, Sylvain Lévesque, qui a donné un appui au projet de réfection. Le gouvernement a octroyé une subvention de 2,9 M$ du ministère des Transports.

La limite de vitesse a été réduite à 50 km/h dans le secteur de Lac-Beauport. /Photo Métro Média – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *