Communaute
14:44 16 février 2020 | mise à jour le: 10 février 2020 à 16:51 temps de lecture: 2 minutes

Parc national de la Jacques-Cartier: 125 ans de préservation

Parc national de la Jacques-Cartier: 125 ans de préservation
Photo: Mathieu DupuisLa SEPAQ invite le public à s'approprier ces grands espaces et à s'enorgueillir à bon droit de la richesse inouïe de la nature québécoise. (Photo tirée du Facebook de la Sépaq)

Environnement. En 1895, afin d’en assurer une utilisation responsable, le gouvernement du Québec a créé le «parc des Laurentides». Ce dernier englobe ce que sont maintenant la réserve faunique des Laurentides, le parc national de la Jacques-Cartier, le parc national des Grands-Jardins et la Forêt Montmorency. Il posait ainsi les premiers jalons de ce qui deviendra le réseau des parcs nationaux et des réserves fauniques du Québec. 125 ans plus tard, la Sépaq a le mandat de protéger et de rendre accessibles plus de 52 000 km2 de territoire public.

Plantée sur l’imposant massif montagneux du même nom, la réserve faunique des Laurentides se déploie sur 7861 km2. Elle est le foyer du plus grand bassin d’ombles de fontaine indigènes au monde. Elle offre aux amateurs un vaste terrain de jeu composé de 550 lacs où se pêchent annuellement 400 000 poissons. La réserve faunique héberge une faune abondante ainsi qu’un centre de ski de fond (Camp Mercier) renommé pour la qualité et l’abondance de sa neige. Le «parc des Laurentides», son appellation d’origine, qui englobait les parcs nationaux de la Jacques-Cartier et des Grands-Jardins, a toujours fait le bonheur des pêcheurs, des chasseurs et des adeptes de villégiature ainsi que du sport en plein air.

Pour souligner les 125 ans de la Sépaq, la découverte et la connaissance de ces lieux naturels magnifiques seront à l’honneur à travers des activités et rappels historiques divers dans les établissements concernés par cet anniversaire: des journées thématiques, des ateliers de formation, des concours, des tournois, des causeries, des activités gratuites, des panneaux découvertes, des événements spéciaux, etc. Pour plus d’info: www.sepaq.com

(Photo tirée du Facebook de la Sépaq)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *