Communaute
08:22 5 juin 2019

Défi forestier – Un événement qui fera relâche l’an prochain

Défi forestier – Un événement qui fera relâche l’an prochain
La jeune Éliane Michaud, qui a complété la distance de 2,5 km, avoue avoir particulièrement aimé courir dans la boue. (Photo Métro Média – Alain Couillard)
Une activité mère-fille avec Marie-Ève Gervais et Kassandra Daudelin. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

COURSES. Un total de 763 personnes ont pris le départ de la 6e édition du Défi forestier organisé le samedi 1er juin à l’École Mont-Saint-Sacrement à Saint-Gabriel-de-Valcartier. Cette course à obstacles, de type Spartan Race, qui force chaque individu à escalader, ramper, tirer et pagayer dans une atmosphère survoltée, fera relâche l’an prochain afin de permettre aux bénévoles et aux organisateurs de souffler un peu.

Initié en 2014 par Jean-François Boulard, cet événement sportif proposait cette année 38 obstacles sur le parcours de six kilomètres et une vingtaine pour celui de 2,5 kilomètres. Douze coureurs ont complété 12 kilomètres, quatre ont réalisé 18 kilomètres, deux ont fait un 24 kilomètres tandis que Martin Savard a mis 5 heures 40 minutes pour réaliser en boucle une distance de 36 kilomètres à une vitesse moyenne de 9 km/h.

«Lorsque tu te rends compte que l’organisation commence à tirer la langue un peu, c’est mieux de s’arrêter pour reprendre son souffle au moment où cela va très bien.»
-Jean-François Boulard

L’organisateur, entouré d’une équipe de 200 bénévoles, rappelle que c’est à la suite d’un processus de remise en forme en 2013 que lui est venue l’idée de proposer une activité de course à obstacles. «En revenant à l’école, je me suis dit que nous avions tout ce qu’il fallait pour soumettre une bonne activité sportive. J’ai organisé ça en six semaines, en 2014, et nous avons reçu 176 participants la première année. Chaque coureur a reçu une médaille confirmant sa participation.

Jean-François Boulard indique que l’organisation pour 600, 800 ou 1000 personnes est la même. «On accueille 900 élèves à l’école Mont-Saint-Sacrement en temps normal. Nous avons tout ce qu’il faut pour accommoder tous ces sportifs.»

Site web – defiforestier.ca

 

Dans l’ordre habituel, Jean-François Boulard, Arthur l’aventurier et Brigitte Fournier, cette dernière étant membre du comité organisateur. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *