Communaute
16:33 29 mai 2019

L’introspection vue par Caroline Bergeron

L’introspection vue par Caroline Bergeron
Caroline Bergeron a mis près de huit mois pour produire une quarantaine de tableaux. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

PEINTURE. L’artiste peintre de Lac-Beauport Caroline Bergeron, connue sous l’alias de Aro, a lancé aujourd’hui à sa galerie d’art sa nouvelle collection intitulée: ParÊtre. Regroupant une quarantaine de tableaux, cette exposition met en relief sa démarche artistique qui se veut exécutoire et bienveillante afin de se libérer des jugements qu’elle porte sévèrement envers elle-même et des exigences de performance qu’elle s’impose encore trop souvent.

Le plus grand tableau de sa plus récente collection. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Cette femme d’affaires a commencé la peinture le 4 février 2017 dans un atelier créatif à l’école d’Entrepreneurship à Saint-Georges de Beauce. «C’était dans le concept d’un samedi soir dans une activité très festive. C’était la première initiation à la peinture que j’avais et il s’est passé quelque chose de spécial ce soir-là.» Elle présentait deux expositions en 2018: La somme de mes rencontres et Urgence de vivre.

Aro, qui signifie authentique, romantique et originale, signale que ses oeuvres sont introspectives et profondément humaines. «ParÊtre, confronte l’image qu’on a et celle qu’on dégage envers les gens ainsi que l’impact qu’ils ont sur notre processus décisionnel. Je me donnais le droit d’être ce que je suis.»

Peignant surtout en acrylique, Aro indique que ses tableaux se retrouvent dans des collections privées et corporatives dont certaines ont été exposées dans des foires internationales en Pologne, en France et aux États-Unis.

Tout est une question de détails pour Caroline Bergeron. (Photo Métro Média – Alain Couillard)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *