Actualités
10:00 13 avril 2019

Notre histoire en mémoire: La MRC de la Jacques-Cartier se souvient

Notre histoire en mémoire: La MRC de la Jacques-Cartier se souvient
Photo: (Photo gracieuseté)Claude Juneau, au centre, lors de l’inauguration officielle du DVD Notre histoire en mémoire.

HISTOIRE. Puisqu’elle avait le désir d’enrichir la population de connaissances du passé, la MRC de la Jacques-Cartier a réalisé Notre histoire en mémoire, un DVD culturel rendu disponible au grand public. Le travail de longue haleine entamé en 2011 qui a vu le jour à la fin de 2018 vise à favoriser la transmission intergénérationnelle de l’histoire de résidents des neuf villes et municipalités du territoire. Claude Juneau, 86 ans, fait partie des quelques porteurs de mémoire qui ont témoigné de leur vécu dans la MRC de la Jacques-Cartier.

Ayant habité toute sa vie dans les environs, l’homme, aujourd’hui installé à Shannon, compte parmi les privilégiés qui ont été choisis par la MRC pour raconter les souvenirs de sa vie, gravés à tout jamais sur un disque patrimonial de sept capsules. Son vécu, riche en expériences, reflète la réalité des gens à l’époque, tant au niveau de l’éducation et de la guerre, que du travail.

En effet, le natif de Sainte-Catherine de la Jacques-Cartier a été un témoin privilégié de l’essor du territoire, alors que son père a été un pilier dans le développement du réseau d’électricité et d’aqueducs. À l’adolescence, il a fait son entrée en tant que pensionnaire au Séminaire de Québec à l’âge de 14 ans, et y est resté pendant huit années consécutives. «J’y ai accédé par charité, parce que c’était dispendieux, mais ma mère connaissait le curé», raconte celui qui se souvient avoir eu beaucoup de difficultés avec le français écrit à l’école.

Claude Juneau a par la suite fait carrière en tant que médecin pour les «dépendants», les femmes et les enfants des militaires du 22e régiment, qui comptait, selon ses dires, pas moins de 900 jeunes familles. Pendant 37 ans, il s’est surtout spécialisé en obstétrique, où il estime avoir procédé à entre 5000 et 6000 accouchements. «En cas d’exception, je pouvais traiter les militaires en médecine générale. Sinon, je m’occupais principalement des employés civils sur la base et des citoyens aux alentours», précise-t-il.

Maintenant retraité du monde médical, M. Juneau poursuit sa volonté d’aider les gens. Pour ce faire, il siège sur le conseil d’administration de la Fondation Lauberivière depuis au moins 35 ans.

Des souvenirs du passé racontés au futur

«Ce projet est le fruit de plusieurs années de travail, de recherche, d’enquêtes orales, de rencontres et d’enregistrements regroupés sous différents thèmes et relatant l’histoire et le patrimoine de nos villes et municipalités» a déclaré Michel Beaulieu, préfet de la MRC, lors de l’inauguration officielle.

Ainsi, afin d’en faire profiter le plus grand nombre, le disque, qui se veut aussi un outil pédagogique, est désormais diffusé auprès des jeunes, dans les écoles, les bibliothèques publiques et les chaînes de télévision locales des différentes municipalités.

Les capsules peuvent être visionnées sur la chaîne YouTube ou encore sur la page Facebook de la MRC.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *