Communaute
00:01 6 octobre 2018

Quand acheter local rime avec festival

ALIMENTATION. La 15e édition du Marché d’automne à la Grande Ferme aura lieu du 6 au 8 octobre. Toutefois, bien que l’on y retrouve des produits locaux traditionnels, Gabrielle Leclerc, coordonnatrice, affirme que les producteurs tendent à innover. 

Chaque année, le marché d’automne accueille en moyenne 2000 visiteurs pendant la fin de semaine.

(Photo gracieuseté)

Cette année sera l’occasion de faire des découvertes en termes de produits agroalimentaires régionaux. Les dérivés de l’oie et de canard, les légumes et les fruits de saison, puis les confitures locales en vedette seront disponibles en vente et en dégustation. La transformation étant devenue plus facile pour les producteurs, Mme Leclerc affirme que ces derniers usent davantage d’originalité.

«Ils sont de plus en plus créatifs dans ce qu’ils concoctent. Au début du marché, la viande était très présente. Plus récemment, j’ai observé la création de bâtons glacés aux fraises, par David Simard, de la Ferme Gilles Simard, alors que d’autres proposent entre autres des fleurs d’ail marinées, des canardises ou des noisettes.»

Des artistes et artisans locaux seront aussi sur place, alors que de l’animation historique se chargera de divertir petits et grands tout au long du week-end de l’Action de grâces. Pour les créatifs, il sera possible de prendre part à des ateliers de fabrication de pain, de beurre et de teinture naturelle sur tissus.

De plus, la coordonnatrice a confirmé le retour de la «célèbre tourtine à l’oie», une offre exclusivement disponible pendant le Marché d’automne de la Grande Ferme. En effet, pas moins de 800 curieux ont goûté annuellement à ce mets original qui mélange poutine et tourtière à l’oie faites maison, depuis maintenant cinq ans.   

«Chez nous, tout tourne autour de la cuisine et de l’alimentation. Une boutique d’articles de cuisine artisanaux comme des savons du pays ou des linges à vaisselle sera d’ailleurs ouverte au public pour une première année», rajoute Mme Leclerc, impatiente de présenter cette offre renouvelée aux visiteurs. Quelques kiosques d’autres organismes communautaires seront par ailleurs installés pour l’événement.

Le site de La Grande Ferme recèle des traditions culinaires développées sur des terres agricoles cultivées depuis 350 ans. Aujourd’hui transformé en musée, l’organisme culturel sans but lucratif poursuit la mission de mettre en valeur les traditions, le patrimoine et les producteurs de la région.

Pour de plus amples renseignements quant aux heures d’ouverture, rendez-vous au lagrandeferme.qc.ca

Emilie Pelletier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette