Communaute
18:00 28 octobre 2018

Combat contre l’exclusion sociale : un vent d’optimisme souffle sur la Côte

SOCIÉTÉ. Le forum citoyen «Ensemble contre l’exclusion sociale sur la Côte-de-Beaupré» qui a eu lieu au mois de septembre dernier a permis aux acteurs du milieu de convenir d’actions concrètes à poser pour enrayer le phénomène ou du moins, pour le diminuer. 

Une soixantaine de personnes ont pris part au forum citoyen contre l’exclusion sociale.

(Photo gracieuseté – Manon Dumas)

Sous la coprésidence d’honneur de Daniel Robitaille, président du conseil d’administration de Développement Côte-de-Beaupré, l’événement a rassemblé une soixantaine de personnes issues de divers milieux, autant de la population que du communautaire, en passant par la santé et les services sociaux.

Tous au courant de l’ampleur de la problématique d’exclusion sociale sur le territoire, l’objectif de cette journée de discussion était de «réfléchir collectivement pour créer une société plus inclusive [en se donnant] les moyens d’être novateurs», peut-on lire dans le communiqué émis à cet effet.

Prise de conscience commune

À la suite de l’événement, où les réalités sociales ont pu être confrontées, les acteurs du milieu estiment devoir davantage travailler de concert afin de mieux répondre aux besoins des personnes exclues. En effet, tous ne sont pas également pris en compte et quelques besoins échappent toujours au système. Entre autres, le besoin d’hébergement temporaire pour les personnes qui vivent une précarité de logement persiste et le transport collectif n’est pas adapté aux réalités actuelles. 

D’ailleurs, la discussion et les ateliers interactifs ont permis de faire réaliser qu’un manque de communication existe au sein de la population et que plusieurs individus ne connaissent pas les services offerts par les villes ou par les organismes communautaires de leur région.

Un espace créatif était installé pour que les gens écrivent de petites pensées et qu’elles prennent part à la réalisation collective d’un immense capteur de rêves.

(Photo gracieuseté – Manon Dumas)

Des solutions?

La suite sera déterminante pour parvenir à remplir les attentes établies lors de la journée. Un rapport devrait être rendu public prochainement, afin que tous puissent constater les conclusions et les recommandations tirées des discussions.

Des focus groups, un comité de réflexion et des soirées d’échanges seront notamment instaurés pour garder la porte ouverte à de futurs développements positifs.

«Ce forum doit être vu non pas comme un point d’arrivée, mais comme le point de départ de la construction d’une communauté plus inclusive sur la Côte-de-Beaupré», termine-t-on.

Rappelons que ce dernier a été financé avec l’aide de 302 000$ de la MRC et de la Fondation de l’hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré qui vise à assurer, pour les trois prochaines années, une sécurité alimentaire en plus de soutenir les travailleurs de rue. 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *