Communaute
15:30 22 juillet 2011 | mise à jour le: 22 juillet 2011 à 15:30 temps de lecture: 2 minutes

Des condos succèdent au motel Le Lucerne

La mode des établissements d’hébergement transformés en condos se poursuit sur la Côte-de-Beaupré. Après l’hôtel Val-des-Neiges, voilà que le motel Le Lucerne sera rasé pour faire place à un projet de 30 copropriétés, à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Selon le courtier immobilier de ViaCapitale, Johnny Lord, le projet de 7 millions $ sera réparti en deux blocs de neuf unités et un bloc de 12. Toutes les unités bénéficieront de la vue et de l’accès au fleuve Saint-Laurent.

Appelé justement Sainte-Anne sur le fleuve, le projet est rendu à l’étape de prévente des unités.

«Nous prévoyons amorcer les travaux cet automne par la démolition et la relocalisation de l’École de conduite Côte-de-Beaupré qui est située devant le motel. Le premier bloc de neuf unités sera érigé à l’emplacement de l’école de conduite au printemps prochain», précise M. Lord, qui est chargé de la vente des condos par le promoteur Vincent Lessard de Construction Jacques Lemoine de Château-Richer.

Toujours en opération

Quant au motel, il demeure opérationnel jusqu’à sa démolition qui demeure à déterminer.

«Ma conjointe et moi avons décidé de passer à autre chose et de vendre notre entreprise», confie le copropriétaire du motel Le Lucerne, Clotaire Habert.

Le couple Habert avait acquis le commerce il y a cinq ans. M. Habert estime que le motel date de 1960.

Construites sur trois étages, le long d’une façade de 286 mètres sur le boulevard Sainte-Anne, les unités de copropriété de milieu de gamme seront vendues de 205 000 $ à 231 000 $ plus taxes. Toutes les unités consistent en des quatre pièces et demie totalisant 1200 pieds carrés.

Certifiées Novoclimat et bénéficiant de la garantie Abritat, les unités comptent deux stationnements extérieurs chacune le long du boulevard Sainte-Anne, afin que les propriétaires bénéficient de la vue sur le fleuve et l’Île d’Orléans.

«Le projet abondera en aménagement paysager, dont une bande gazonnée de 10 mètres le long du fleuve», souligne Vincent Lessard de Construction Jacques Lemoine.

Les personnes intéressées par ce projet peuvent rencontrer M. Lord qui occupe un bureau une des 13 unités du motel Le Lucerne.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *