Communaute
09:11 9 août 2018 | mise à jour le: 9 août 2018 à 09:11 temps de lecture: 3 minutes

Une friperie bénéfique pour les résidents

La prochaine édition de la friperie de l’hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré aura lieu le 12 août prochain, dans le but d’offrir aux résidents des articles essentiels. 

Odette Huot explique que «les surplus sont envoyés dans d’autres friperies, notamment celle de St-Augustin.»

Photo Métro Média – Émilie Pelletier

Depuis son inauguration à l’été 2015, la friperie de l’hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré se tient de façon mensuelle. C’est accompagnée d’un comité régulier de cinq autres bénévoles assidus,  qu’Odette Huot s’occupe de coordonner les opérations.

Alors que plusieurs vêtements traînaient sur les étages du centre de soins suite au décès de résidents, sans pour autant être réutilisés, un comité de bénévoles s’est formé dans le but de donner une seconde vie à ceux-ci.

Ainsi, tous les vêtements sont récupérés de maintes façons, notamment lors de dons. Ils sont par la suite examinés et ceux qui sont suffisamment en bon état sont lavés, pour être finalement mis en vente au CHSLD, bien que le grand public puisse aussi en bénéficier.

En plus de toutes les pièces d’habillement diverses qu’il est possible d’y trouver, des vêtements adaptés aux gens qui ont des besoins particuliers sont également disponibles, et ce, en moyennant la modique somme de deux dollars. Des chaussures variées, des draps, des bijoux, des livres et des cartes de souhaits faites à la main peuvent aussi être achetés.

«Notre objectif premier est d’accommoder ceux qui n’ont pas les moyens de se procurer le nécessaire», établit Mme Huot, ajoutant que la gratuité des articles est une avenue envisageable pour pallier aux besoins plus criants.

Se divertir grâce aux profits

Il faut savoir que tout l’argent découlant de la vente est acheminé au service des loisirs de l’hôpital, où sont régulièrement organisées des activités pour les résidents du centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) adjacent.

Par exemple, une fête est organisée à chaque mois pour les gens qui célèbrent leur anniversaire de naissance. Les profits amassés par le comité de la friperie servent, entre autres, à payer des musiciens qui animent l’événement. En outre, la cagnotte sert aussi à allouer des montants aux gagnants des séances de bingo et de jeux collectifs.

«C’est gratifiant de voir leurs besoins satisfaits grâce à nos services, étant donné que certains ne sont pas en mesure de quitter leur logement», ajoute Odette Huot, qui a d’ailleurs reçu un hommage gouvernemental pour son implication au sein de la friperie.

@D:Le 12 août, la friperie se tiendra de 10h30 à 15h, à la grande place du centre hospitalier. À l’automne, ce sera les 9 septembre et 14 octobre. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *