Communaute
18:48 30 janvier 2018 | mise à jour le: 30 janvier 2018 à 18:48 temps de lecture: 2 minutes

Boischatel a son roi et sa reine

En marge du Carnaval de Québec, la municipalité de Boischatel a dévoilé son roi et sa reine lors de la 19e édition du festival Boischatel en neige.

Le maire, Benoit Bouchard, la mascotte Bouli, de la députée fédérale, Sylvie Boucher en compagnie des couronnés, Magalie Beaudoin et William Samson.

Photo TC Media – Geoffré Samson

L’événement a attiré de nombreuses familles. Des jeux gonflables, un trampoline acrobatique, des glissades sur la neige et de nombreuses autres activités étaient proposés aux festivaliers.

Le maire Benoit Bouchard était présent, tout comme la députée fédérale de Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix, Sylvie Boucher. L’ancien maire, Yves Germain, est aussi venu célébrer, cette fois en tant que citoyen.

Ducs et duchesses

Comme au Carvanal de Québec, les six districts de la municipalité sont représentés par un ou deux jeunes. Chacun devait vendre des macarons aux citoyens de leur secteur, utilisés comme laissez-passer pour le festival. L’épinglette a été créée aux couleurs du dessin d’Audrey Michaud, une élève de 4e année à l’école Boréal.

«Chaque année, nous faisons un concours de dessin. Nous avons reçu plus de 130 dessins, c’est un record de participation», précise le maire. Le nombre de macarons vendus par secteur augmente les chances d’être couronné.

Les élus accompagnaient les dix participants sur scène en attendant le résultat final. Magalie Beaudoin et William Samson ont obtenu les cinq capsules nécessaires à leur couronnement.

De la visite à Boischatel

La mascotte de Boischatel en neige et les enfants ont reçus de la grande visite, en après-midi: celle du vrai Bonhomme Carnaval!

Le festival s’est terminé à 17h et l’ambiance de fête était encore bien présente. De nombreuses familles ont tardé à quitter le site.

La 19e édition n’était pas encore clôturée qu’on annonçait déjà la vingtième, l’hiver prochain.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *