Communaute
12:02 20 septembre 2018 | mise à jour le: 20 septembre 2018 à 12:02

De profonds mythes à défaire

COMMUNAUTÉ. Les maisons de jeunes (MDJ) n’ont pas toujours eu la cote auprès des parents d’adolescents, elles qui étaient autrefois considérées par certains comme des lieux malsains et propices aux comportements déviants. Or, il n’en est rien : sur la Côte-de-Beaupré, les intervenants s’engagent plutôt à accompagner les jeunes au quotidien, dans un milieu de vie interactif complémentaire à la famille et aux amis. 

Sur le site web du Regroupement des Maisons des Jeunes du Québec, on peut lire que les maisons de jeunes qui en sont membres «se sont donné pour mission de tenir un lieu de rencontre animé où les jeunes de 12 à 17 ans, au contact d’adultes significatifs, pourront devenir des citoyennes et des citoyens critiques, actifs et responsables».

(Photo – Deposit Photos)

MDJ la Piôle

Située dans la municipalité de Boischatel, la MDJ la Piôle est entièrement au service des jeunes. En effet, Marie Pelletier, coordonnatrice, affirme que l’implication des adolescents dans le milieu est primordiale, car ce sont eux qui agissent à titre de membres d’un comité décisionnel portant sur la programmation et les services mis en place. Ainsi, ils ont choisi de participer à la Fête des récoltes les 15 et 16 septembre, pour laquelle les profits seront entièrement remis à la MDJ.

Bien que des activités soient offertes, les trois intervenants actuellement en poste concentrent principalement leurs opérations sur un autre volet que celui des loisirs. Contrairement à ceux d’autres maisons de jeunes, les services sociaux disponibles pour les jeunes font davantage partie de la Piôle, qui procède actuellement à une refonte de sa mission.

Pour connaître les heures d’ouverture et la programmation de la MDJ la Piôle, consultez sa page Facebook.

MDJ l’Énigme

Ouverte au groupe des 11-17 ans, la MDJ située à Beaupré invite elle aussi les adolescents à lui faire part de leurs suggestions d’activités pour combler la programmation des «Mardis-Sports», bien populaires chez les membres.

François Carrier, coordonnateur, explique que la page Facebook et le calendrier numérisé Google Agenda sont les moyens les plus efficaces pour rejoindre le jeune public, lui qui a d’ailleurs organisé une journée portes ouvertes afin que la population puisse prendre connaissance du milieu de vie et des services de la maison des jeunes.

Pour se renseigner sur les heures d’ouverture et la programmation de la MDJ l’Énigme, consultez sa page Facebook.

MDJ la Zone

Nombre d’activités variées sont prévues cet automne pour faire sortir les jeunes de leur routine. Avec ses deux points de service respectivement à Saint-Ferréol-les-Neiges et à Saint-Tite-des-Caps, la MDJ la Zone organise notamment les sorties au Marché d’automne «La grande ferme» les 6 et 7 octobre et  à la Maison hantée le 27 octobre. Si les locaux sont habituellement ouverts aux 12-17 ans, les vendredis 10-13 sont quant à eux spécialement destinés aux jeunes préadolescents de cette tranche d’âge.

En outre la responsable, Audrey Racine, et les intervenants sur place mettent l’accent sur l’accompagnement scolaire auprès des jeunes. «C’est important que les jeunes s’amusent, mais on souhaite aussi les appuyer dans leur cheminement, en leur offrant le service d’aide aux devoirs.»

Pour plus d’informations concernant les heures d’ouverture et la programmation de la MDJ la Zone, consultez le mdjlazone.wixsite.com

La semaine des maisons de jeunes, qui vise à faire connaître leur mission auprès de la population, aura lieu du 8 au 14 octobre dans quelque 200 maisons de jeunes, dont sur la Côte-de-Beaupré. 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *